« Une personne normale ne peut pas comprendre les staliniens. »

Avis sur La Fin de l'homme rouge

Avatar Lybertaire
Critique publiée par le

Svetlana Alexievitch a été à la rencontre du peuple soviétique, parcourant les pays au fil des années pour recueillir les témoignages de ces Homo sovieticus. À travers les témoignages de gens ordinaires, on retrace presque cent ans de l’histoire de l’URSS puis de la Russie, des révolutions d’Octobre aux années 2010, en passant par l’effondrement de l’empire en 1991.
(...) La Fin de l’homme rouge est de loin le livre qui m’a le plus bouleversée, juste avant La guerre n’a pas un visage de femme… de la même auteure.
(...) Si le temps efface certains souvenirs, enjolivent ou oblitèrent certains, il n’en reste pas moins que ce livre n’est pas de la littérature ; c’est du vrai, et c’est à la fois fascinant et terrifiant. Voilà un livre extraordinaire qui doit être sauvé de la masse éditoriale dont on nous abreuve.
L'article entier sur Bibliolingus :
http://www.bibliolingus.fr/la-fin-de-l-homme-rouge-svetlana-alexievtich-a126663100

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 234 fois
2 apprécient

Lybertaire a ajouté ce livre à 1 liste La Fin de l'homme rouge

  • Livres
    Couverture Une femme à Berlin

    Récits

    Avec : Une femme à Berlin, Allers-retours, Je vous écris de l'usine, Cinq histoires russes,

Autres actions de Lybertaire La Fin de l'homme rouge