La Horde de beaufs sexistes

Avis sur La Horde du contrevent

Avatar shylink
Critique publiée par le

Le moins que l'on puisse dire, c'est que j'ai subit cette lecture. 700 pages. Je n'avais pas d'autres livres sous la main, alors je les ai lu.

L'univers est pourtant intéressant, et pour le moins original.

Mais tout le roman tourne autour de ses personnages, et c'est là où le bât blesse : ils sont presque tous détestables, misogynes, beaufs... Certes, c'est le choix de l'auteur de nous présenter une horde horripilante, ce qui nous rend agréable les moments où l'un de ses membres est enfin emporté par un syphon ou une bourrasque. Mais tout de même. C'est un choix discutable.

Et puis, vouloir écrire un livre se focalisant sur 23 personnages, ce n'était pas à la portée de tous, et apparemment pas à celle d'Alain Damasio : puisqu'il ne peut consacrer que quelques lignes sur chacun d'eux, il ne réussit à nous proposer que des archétypes de personnages. Le bourrin courageux, la soigneuse fragile, le fou surprenant, etc... A ce niveau, ce ne sont même plus des archétypes, ce sont des parodies.

Dommage. D'autant qu'encore une fois, l'univers dépeint promettait pleins de mystères et de découvertes. Mais je fréquente déjà trop de beaufs dans la vraie vie pour m'en farcir dans mes romans.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 177 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de shylink La Horde du contrevent