Couverture La Marque de Windfield

Critiques de La Marque de Windfield

Livre de (1993)

Critique de La Marque de Windfield par Gwen21

Roman lu deux fois à quelques années d'intervalle et toujours avec le même plaisir ! KF nous propose une plongée dans un Londres noir et débauché où les instincts les plus malsains ne se découvrent pas forcément là où on les attend le plus ! Dans les bas-fonds des quartiers populaires où prostituées, malfrats, ouvriers désœuvrés et bourgeois en quête de plaisirs interdits ou d'hommes de main... Lire la critique de La Marque de Windfield

4 1
Avatar Gwen21
9
Gwen21 ·

Un roman très manichéen et attendu... mais particulièrement efficace !

Je m'aprêtais à emprunter les pilliers de la Terre, et finalement mon choix s'est porté sur La marque de Windfield, car le titre et la 4e me plaisait. Je dois dire avoir complètement plongé dans le roman. Malgré le pavé que c'est, je suis resté captivé du début jusqu'à la fin, me régalant des intrigues et des manipulations des personnages pour arriver à leurs fins, m'attachant à ce jeune... Lire l'avis à propos de La Marque de Windfield

1
Avatar Parkko
6
Parkko ·

Critique de La Marque de Windfield par Sylfaen

Comme toujours, Ken Follet est un auteur magistral. Les histoires d'amour et de haine s'entrecroisent, les personnages interagissent entre eux sur des dizaines d'années, les situations se renversent et invitent le lecteur à partager les peines, les colères ou les joies des protagonistes. L'histoire d'amour ici est dure et réelle, mais tellement belle, sans doute la meilleure romance que j'ai... Lire l'avis à propos de La Marque de Windfield

2
Avatar Sylfaen
9
Sylfaen ·

selon une recette éprouvée

Dans la meilleure tradition des romans de gare, avec des méchants bien méchants, cupides, voire pervers, un héros brillant et incompris, des femmes pauvres mais belles au grand coeur, et bien sûr les méchants seront punis et les gentils seront récompensés, avec quelques dommages collatéraux, mais bon on ne fait pas d'omelette sans casser des oeufs, hein ! (lu sur mon kobo) Lire la critique de La Marque de Windfield

2
Avatar domguyane
5
domguyane ·

La banque victorienne

1866 Tobias Pilaster meurt après avoir fait faillite. Renié par sa famille les riches banquiers Pilaster, son fils Hugh est recueilli bon gré mal gré par Joseph le frère de Tobias. Dans le même temps la famille Rabinowicz devenue Robinson qui travaillait pour Tobias Pilaster se retrouve à la rue. Tandis que Maisie grandie dans la haine des... Lire la critique de La Marque de Windfield

Avatar Joachès
7
Joachès ·

Critique de La Marque de Windfield par arbrevert

Premier roman de Ken Folett. J'avoue avoir mis pas mal de temps à le finir.... Il est plutôt bon mais il y a trop de longueur et de scènes assommantes. Les personnages sont bien décrits et on les imagine très bien mais l'intrigue est trop maigre et reléguée au second plan ^pour laisser place au descriptifs des mœurs de l'époque. En revanche la fin m'a beaucoup plut... (Augusta...la valise...... Lire la critique de La Marque de Windfield

1
Avatar arbrevert
6
arbrevert ·