Dans la tête d'un psychopathe

Avis sur La Mort est mon métier

Avatar Arthur Watine
Critique publiée par le

Rudolf Lang - Hoess, commandant du camp d'Aushwitz, n'est pas un homme "banal". C'est un psychopathe doué d'un grand sens pratique et dénué de tout sens moral, que le système totalitaire Nazi a repéré et exploité à ce titre.

Himmler le choisit justement pour "ses rares capacités de morale".

Lang aurait peut-être pu être un homme quelconque, dans un contexte politique neutre,

sans la première guerre mondiale à laquelle il participa dès ses 16 ans,

sans la crise et la misère, mais il a tout de même dès l'enfance, une absence totale d'empathie. C'est cette complexité que j'apprécie dans ce livre. C'est macabre, parfois insoutenable, mais on comprend que la simple excuse du "j'obéis aux ordres" ne tient pas. Lang est un monstre, point final.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 140 fois
Aucun vote pour le moment

Arthur Watine a ajouté ce livre à 1 liste La Mort est mon métier

Autres actions de Arthur Watine La Mort est mon métier