"Monster Kill !" (haha)

Avis sur La Mort est mon métier

Avatar Yoth
Critique publiée par le

Le principal intérêt de "La Mort est mon métier" réside, à mon sens, dans le fait qu'il s'agit d'un livre. Les œuvres ayant pour thème la monstrueuse réalité des camps de concentration et d'extermination sont légions, mais jamais un film, une série télévisée ou même un tableau ne me plongera autant que si le support est un livre dans la tête de ceux qui participèrent à cette tâche. Nous ne sommes plus de simples spectateurs, comme c'est si souvent le cas, mais nous accompagnons littéralement Rudolf Höß dans son macabre ouvrage.

C'est parce que le lecteur a accès aux pensées de l'homme qui, par son esprit d'initiative, supervisa le meurtre de plus d'un million de déportés, que l'œuvre est malsaine. Des descriptions froides de neutralité, mécaniques, dressent le portrait d'une personne qui ne savait faire qu'une chose : obéir. Et qui se justifie à son procès en affirmant n'avoir fait qu'exécuter les ordres de ses supérieurs, en particulier ceux d'Himmler.
D'ailleurs, Robert Merle excelle dans l'art de mettre l'accent sur cette hiérarchie extrêmement bien organisée, que j'avais également remarqué dans d'autres œuvres ayant le même sujet, et qui représente autant de rouages dans la plus effroyable machine à tuer du XXème siècle.

Une biographie indispensable pour comprendre à l'échelle humaine la mise en place et la réalisation d'un projet inhumain.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 334 fois
3 apprécient

Autres actions de Yoth La Mort est mon métier