Couverture La Papeterie Tsubaki

La Papeterie Tsubaki

(2016)
12345678910
Quand ?
7.6
  1. 0
  2. 0
  3. 1
  4. 0
  5. 2
  6. 13
  7. 35
  8. 39
  9. 16
  10. 9
  • 115
  • 13
  • 99
  • 8

Hatoko a vingt-cinq ans et la voici de retour à Kamakura, dans la petite papeterie que lui a léguée sa grand-mère. Le moment est venu pour elle de faire ses premiers pas comme écrivain public, car cette grand-mère, une femme exigeante et sévère, lui a enseigné l'art difficile d'écrire pour les...

Critiques : avis d'internautes (8)

La Papeterie Tsubaki
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de La Papeterie Tsubaki par Lou Knox

Eh bé. Le genre de livre qui te fait de l'oeil pendant un petit temps, lira/lira pas, t'es séduit par la 4e de couv', enfin ce qui est écrit dessus. En gros, à la mort de sa grand mère (l'Ainée), Hatoko (Poppo) reprend la boutique familiale, une papèterie située à Kamakura et devient comme son aïeule écrivain public. Payée pour rédiger des lettres, des missives, des notes,...

5
Avatar Lou Knox
6
·
Une année à Kamakura

Il en faudrait davantage de ces livres qui nous dorlotent et nous émeuvent sans prétendre accéder à la "grande littérature" si tant est que celle-ci réponde à des critères objectifs, ce dont il est permis de douter. Les livres d'Ogawa Ito font du bien par leur bienveillance et c'est énorme, ce sont des Feel good Books dont on émerge avec parfois même une petite larme à l'oeil. Mais attention,... Lire l'avis à propos de La Papeterie Tsubaki

5
Avatar 6nezfil
8
6nezfil ·
déballer son présent

Moi qui adore les papeteries et tous les petits trésors qui s'y cachent, je peux vous dire que la papeterie Tsubaki est une de ces petites boutiques que je rêverais de visiter : à essayer tous les stylos, ouvrir les carnets, toucher toutes les boîtes et triffouiler les différents papiers. Un vrai éléphant dans un magasin de porcelaine. Près de la mer à quelques heures de Tokyo, je l'imagine... Lire l'avis à propos de La Papeterie Tsubaki

2
Avatar choufchouf
7
choufchouf ·
Découverte
Quelques heures à Kamakura

Ayant visité Kamakura il y a quelques mois, c'est avec une certaine émotion que j'ai ouvert le dernier roman d'Ogawa Ito. Et c'est avec cette même émotion que j'ai poursuivi ma lecture. Derrière le quotidien de la papeterie, chaque moment est vécu comme un petit bonheur. L'on se surprend à apprécier le plaisir simple d'une tasse de thé, d'une balade au temple ou d'une discussion avec la... Lire la critique de La Papeterie Tsubaki

Avatar An-so
8
An-so ·
Douceur et bienveillance

Je viens de terminer la lecture de "La papeterie Tsubaki" il y a une heure environ et force est de constater que je baigne encore dans son atmosphère emprunte de douceur et de sérénité. Il est de ces romans que l'on peine à quitter, impression souvent évoquée par d'autres lecteurs mais que je ressens finalement assez peu. Ogawa Ito y tisse une toile de bienveillance, reprisant des émotions... Lire la critique de La Papeterie Tsubaki

Avatar Au vrai chic littérère
9
Au vrai chic littérère ·
Toutes les critiques du livre La Papeterie Tsubaki (8)