👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Je me suis ennuyé comme un rat mort !

N'ayant jamais lu ce prix Nobel de littérature, je me devais de combler cette lacune. C'est chose faite.
Bon, je suis loin d'avoir eu la fièvre. J'ai même plutôt eu les glandes !
Le début du roman pose une ambiance méridionale dans une ville des années 40. L'auteur prend le temps de présenter la petite vie tranquille et réglée de ces habitants citadins du nord de l'Afrique. L'arrivée de la peste va tout changer, même si, dans un premier temps, elle n’inquiétera pas plus que cela les protagonistes. Cette partie m'a semblé relativement agréable.
La suite, faite d'une multitude de descriptions ciselées, que ce soit au niveau des personnages ou de l'atmosphère des rues et des maisons, peine en longueur. Il faut dire que Camus prend encore et toujours son temps pour décortiquer les sensations, les moments de vie, les échanges entre personnes. C'est parfois puissant et d'autres fois très ennuyeux.
Le milieu du roman est à cet égard particulièrement poussif, comme si l'auteur voulait immerger le lecteur dans cette atmosphère lourde de tension et d'attente contenue. J'ai souffert à la lecture de cette large partie médiane de l'absence d'intérêt comme certains ont pâti de l'absence de leur proches éloignés par la mise en quarantaine de la ville d'Oran.
Vers la fin du roman, un regain d'intérêt m'a saisi à l'évocation de disparitions évoquées avec talent et de la sensation d'une véritable évolution dans le déroulé de l'histoire. Cet épilogue, après une si longue période de maladie, est arrivé comme un remède à mon ennui.

Camus a sans nul doute du talent mais il est, à l'aune de mes goûts, extrêmement ennuyeux à lire. Le peu de fièvre qu'à suscité la lecture de son roman me pousse à le déposer en quarantaine sur une étagère. Il n'est pas près d'en descendre.
Apostille
5
Écrit par

il y a 8 ans

19 j'aime

La Peste
dagrey
7
La Peste

La peste, livre de chevet des confinés en 2020

La peste raconte sous forme de chronique la vie quotidienne des habitants pendant une épidémie de peste qui frappe la ville d'Oran en 1945. La Peste est un roman d’Albert Camus publié en 1947. Pour...

Lire la critique

il y a 2 ans

31 j'aime

23

La Peste
Plume231
6
La Peste

"Il est des heures dans l'histoire où celui qui ose dire que 2 et 2 font 4 est puni de mort" !!!

La littérature du XXe n'a pas énormément de cathédrales, d'intouchables, comparées à celle du XIXe siècle par exemple. Le Petit Prince d'Antoine de Saint-Exupéry et Albert Camus... oui, Albert Camus...

Lire la critique

il y a 4 ans

23 j'aime

14

La Peste
DanyB
9
La Peste

La condition pestiférée...pardon, humaine

Ce que j’aime bien avec Camus, c’est sa façon, sur un ton neutre et avec des mots simples, de nous dire la vérité. Cette vérité, on avait pu la soupçonner auparavant, mais sans forcément parvenir à...

Lire la critique

il y a 4 ans

20 j'aime

2001 : L'Odyssée de l'espace
Apostille
5

Vide dans l'espace et trou noir artistique...

J'avais depuis bien longtemps entendu parler de ce film devenu culte. Pourtant amateur de science-fiction, je n'avais jamais eu l'occasion de le regarder. C'est chose faite depuis ce soir. Le moins...

Lire la critique

il y a 8 ans

85 j'aime

13

Les Garçons et Guillaume, à table !
Apostille
9

Guill'âme à nu...

Guillaume Gallienne est un acteur que j'apprécie beaucoup. Sa sensibilité à fleur de peau et la justesse des courtes interprétations, masculines ou féminines, qu'il livrait dans sa rubrique sur Canal...

Lire la critique

il y a 8 ans

65 j'aime

10