Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Couverture La Possibilité d'une île

Critiques de La Possibilité d'une île

Livre de (2005)

Je veux mourir heureux.

Pour commencer, je tiens à remercier Mikrou de m'avoir conseillé ce livre ! En effet il s'agit de mon premier Houellebecq que je connaissais de réputation et encore, vite fait. Bref, Mikrou est un homme de gout, allez voir son profil et ses critiques par la même occasion :pubsubliminal: Alors oui, premier Houellebecq, et je ne regrette pas ! Le début est un peu déroutant, on ne comprend pas... Lire l'avis à propos de La Possibilité d'une île

10 5
Avatar zaz
9
zaz ·

Ce qui advient

Peut-être l'ouvrage le plus pessimiste de Michel Houellebecq, pas tant dans la description de la vie de son personnage principal, qui, pour une fois, n'est pas complètement un "loser", mais dans le message qui se tisse en toile de fond. Un message de désespoir vis-à-vis du genre humain. L'Homme parviendra t-il, dans nos sociétés modernes puis dans ce futur qui s'annonce technologique et... Lire l'avis à propos de La Possibilité d'une île

4
Avatar silaxe
8
silaxe ·

La mort éternelle

Si Les Particules Élémentaires ne s'aventuraient que prudemment sur le terrain de l'immortalité, laissant ce thème à la conclusion du roman, il n'en va pas de même pour La Possibilité d'une Île. Cette fois-ci, Houellebecq place ce sujet, celui qui constitue le rêve de l'espèce humaine depuis des milliers d'années, au centre de son récit. Et le résultat est pour le moins singulier. L'auteur... Lire l'avis à propos de La Possibilité d'une île

6
Avatar Thib .
8
Thib . ·

Critique de La Possibilité d'une île par MrShuffle

Sans surprise, il y a des pages et des pages de sexe triste et de violence gratuite, quelques phrases philosophique sur le sens de la vie ou la vieillesse, forcément merdiques et un personnage principal médiocre. Là où il est très fort, c'est qu'il arrive à mi-chemin à faire croire au lecteur à une auto-biographie, un récit de vie comme ils disent dedans. On y croit pas forcément, mais il se... Lire la critique de La Possibilité d'une île

9
Avatar MrShuffle
5
MrShuffle ·

Qui, parmi vous, mérite la vie éternelle?

Si j'avais dû noter ce livre à sa sortie en 2005, ça aurait été particulièrement sévère. Je me souviens de ce que j'avais pensé de ce livre en classe de Seconde - je l'ai étudié dans le cadre du Prix Goncourt des lycéens-, et ce n'était pas franchement mérité. A l'époque, je pense, je manquais tout simplement de maturité pour comprendre ce que Houellebecq voulait écrire, et comment il... Lire l'avis à propos de La Possibilité d'une île

5
Avatar Maatjeb
8
Maatjeb ·

Critique de La Possibilité d'une île par François CONSTANT

"La possibilité d'une île" (Ed. Le livre de poche, n°30729) est le premier livre que je lis de Michel HOUELLEBECQ. ... Je devrais, sans nul doute, recevoir la médaille de la persévérance puisque, malgré mes nombreuses envies de laisser tomber, je l'ai lu jusqu'au bout! Dieu, que cette lecture était lourde, lente à m'ouvrir à la réflexion, continuellement parasitée par les fantasmes... Lire l'avis à propos de La Possibilité d'une île

4 7
Avatar François CONSTANT
3
François CONSTANT ·

Un plaisir coupable ou ode à la bassesse humaine... ou bien n'importe quel titre, je ne sais plus

On m'avait dit qu'il n'y avait pas de demi-mesure avec Houellebecq, que j'allais soit adorer soit détester. Ben non c'est raté ^^. Je suis pile poil le cul entre deux chaises avec mon premier roman de cet auteur si controversé: génie ou crapule de bas étage? Chef d’œuvre ou dépotoirs à merdes? Plutôt adepte du genre Science fiction anticipation, aucune difficulté pour moi de me... Lire l'avis à propos de La Possibilité d'une île

1 1
Avatar caco2
8
caco2 ·

Critique de La Possibilité d'une île par Ignus

Houellebecq chouine. Il chouine sur 500 pages (bon j'ai réellement tenu que la 1ère moitié, mais le feuilletage de la suite m'a semblé à l'avenant). En fait de Houellebecq, c'est son héros Daniel qui chouine, mais j'ai le plus grand mal à distinguer les 2. Houellebecq chouine donc. Voyez, ce pauvre narrateur a du succès malgré la médiocrité évidente de son oeuvre... médiocrité dont il n'est... Lire la critique de La Possibilité d'une île

1
Avatar Ignus
4
Ignus ·

Inconséquent.

450 pages de complaisance dans la crasse pour se voir transmettre qu'être vieux c'est chiant parce qu'on peut plus baiser, le tout enrobé d'un propos pseudo science-fictionnel abscons. Un livre inutile. Lire la critique de La Possibilité d'une île

3 7
Avatar PourquoiLire
1
PourquoiLire ·

Parce qu'il faut des ténèbres pour retrouver le goût du blanc.

J'avais déjà lu deux livres de Houellebecq qui ne m'avaient plu que grâce à leurs passages érotiques. Évidemment, je voyais bien qu'il y avait une volonté ironique, mélancolique et même cynique dans la description de notre société ; j'avais constaté comme beaucoup le goût pour la provocation de l'auteur mais pour tout dire, tout jeune que j'étais, ces saillies ne m'avaient pas vraiment marqué.... Lire la critique de La Possibilité d'une île

2
Avatar Ikkikuma
7
Ikkikuma ·