👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Contre toute attente, Katniss a survécu une seconde fois à l’arène, grâce à un complot rebelle dont elle ignorait tout, aidée par le district 13, qui offre refuge et technologie avancée pour combattre le Capitole. Il souhaite qu’elle poursuive son rôle commencé malgré elle de symbole de la révolte : le geai moqueur. Mais Katniss n’est toujours pas prête à s’engager dans cette voie là, surtout que le Capitole détient un de ses proches les plus chers qu’il va sûrement torturer pour l’atteindre. Et peut-elle vraiment faire confiance au district 13 ? Ils peuvent se montrer très dures et certaines personnes à qui elle tient pourraient bien être menacées. Comme pour les Jeux, elle va devoir jouer la comédie devant les caméras, mais le district 13 comme le Capitole auparavant vont se rendre compte qu’il n’est pas si facile de la contrôler.

Menaces, tortures, empoisonnement, durant la guerre, tant dans les districts que sur les ondes, des informations choquantes sont révélées et Katniss s’aperçoit qua la cruauté du président Snow est encore plus grande que ce qu’elle s’imaginait. Nombre de vainqueurs ont ainsi payés les frais de sa tyrannie et ont été contraints par menaces de se soumettre à sa volonté.
La guerre bat son plein. Katniss va contempler la souffrance humaine, des corps blessés à l’agonie, des cadavres qui s’enchaînent parmi des décombres, des morts horribles qui se produisent devant elles. Des tas de gens meurent, y compris des enfants. Certains personnages appréciés ne sont pas non plus à l’abri. Des atrocités qui sont commises par les deux camps. Car si Katniss se sait parfois capable de cruauté, elle se rend compte que les envies de vengeance des uns leur font oublier toute compassion. Jusqu’où peuvent-ils aller ? Car après tout, les gens du Capitole sont aussi humains…
Des scènes parfois choquantes, bien plus encore que les précédents tomes, qui ne devraient définitivement pas classer Hunger Games comme livres pour ado.

Si le début est encore plus lent que les précédents livres, la deuxième partie compense en étant très intense. L’assaut en plein cœur du Capitole, protégé par tout un tas de pièges, n’est pas sans rappeler les Jeux. Mais la dernière épreuve que va subir Katniss va être la plus dure de toutes…
Le triangle amoureux est encore une fois bien traité, toujours en second plan, l’héroïne ayant d’autres affaires à gérer, et d’autres obstacles vont se mettre entre Peeta, Gale et elle.
Contrairement à « Harry Potter », l’épilogue ne s’éternise pas sur un Happy end. Après la guerre c’est la reconstruction pour Panem, et la guérison pour Katniss, mais ces blessures seront longues à se refermer…

Une première partie assez lente pour une seconde partie très soutenue, « la révolte »surprend par son ton noir et ses scènes choquantes. Traitant de libertés, d’inégalités, de manipulation de l’information, de guerre, « Hunger games » s’aventure sur des chemins inhabituels pour des livres pour ado, et rendent la saga non seulement prenante mais intelligente.
Enlak
7
Écrit par

il y a 9 ans

1 j'aime

La Révolte - Hunger Games, tome 3
VirginiA
3

Still a piece in their games.

Pour ce genre de romans jeunesse, la simplicité est souvent la meilleure des vertus. Ce qui signalait, à mon sens, la réussite des deux premiers tomes, c'était la simplicité de l'histoire, résumable...

Lire la critique

il y a 10 ans

24 j'aime

3

La Révolte - Hunger Games, tome 3
Nananah
9

Enfin un peu de réalisme en littérature YA !

Ce 3ème tome m'a fait une excellente impression. Honnêtement. C'est rare que de la littérature jeunesse montre (malgré un style parfois simpliste) une telle maturité dans l'intrigue et l'évolution...

Lire la critique

il y a 10 ans

24 j'aime

6

La Révolte - Hunger Games, tome 3
MeliciousQueen
4

Attention, spoilers et déception

Je ne comprendrai jamais comment on peut se planter autant sur le dernier tome d'une trilogie qui s'annonçait quasi-parfaite. J'ai extrêmement aimé le premier, j'ai trouvé que le deuxième était...

Lire la critique

il y a 11 ans

14 j'aime

4

The Big Lebowski
Enlak
5

Critique de The Big Lebowski par Enlak

Deuxième critique subjective d’un film reconnu qui ne m’a pas autant enthousiasmé que la plupart. L’ayant vu à de nombreuses reprises sur sens critique comme une œuvre culte de son époque, je me...

Lire la critique

il y a 9 ans

55 j'aime

1

Minority Report
Enlak
9

Critique de Minority Report par Enlak

Deuxième adaptation de Philip k Dick la plus réussie, après « Blade runner ». Vu, revu et rerevu à une époque où les films disponibles étaient limités, ce qui explique mon affection personnelle pour...

Lire la critique

il y a 8 ans

48 j'aime

4

Transcendance
Enlak
5

De très bonnes idées gâchées par un traitement maladroit

Des scientifiques tentent de mettre au point la première intelligence artificielle, dans le but de changer le monde, d’accéder à une nouvelle étape de l’évolution et de régler les problèmes que...

Lire la critique

il y a 8 ans

34 j'aime

8