Nolite te salopardes exterminorum

Avis sur La Servante écarlate

Avatar Ellana  Bottero
Critique publiée par le

Cher lecteur,

je requière ici TOUTE TON ATTENTION. Je viens te parler d'un monument, d'un livre inoubliable, le genre de lecture qui continue à te hanter bien après avoir tourné la dernière page.

Imagine dans un futur (lointain, ou proche...) la République de Gilead, une théocratie autoritaire qui a complétement réorganisé la société suite à une baisse alarmante du taux de natalité dû à la pollution. Les Servantes (en anglais the handmaids) constituent les rares femmes encore fertiles. Réduites au rang d'esclaves sexuelles, elles sont formées religieusement par les Tantes puis réparties dans les riches familles du pays, une famille étant composée à chaque fois de plusieurs Marthas (qui sont les femmes de ménages et les cuisinières), d'un capitaine et de son épouse. L'espoir de chacun, et de toute une civilisation ? Que la Servante et le capitaine de sa maison parviennent à concevoir un enfant qui, à sa naissance, sera remis à l'épouse. Le personnage principale, Defred, est une Servante, mais une Servante en danger. Car personne ne le sait encore, mais elle représente une menace pour la société: contrairement aux autres, ses souvenirs datant d'avant l'avènement de Gilead sont intactes...

Rien que ce choix de narrateur est excellent puisqu'il nous permet de découvrir comment tout a basculé. L'univers créé par Margaret Atwood est si riche que, malgré peu d'actions, on ne s'ennuie pas un instant. Dès les premières pages, on s'identifie très facilement à cette jeune femme: comme elle, on est totalement sous tension, observant et analysant le moindre détail qui pourrait constituer une menace. On est totalement imprégné de cette sombre, pesante et étrange atmosphère. Il en devient parfois difficile de respirer ou encore de s'arrêter de lire...

BREF, La Servante écarlate est un livre exceptionnel. On ne sort pas indemne de cette lecture, d'autant plus quand on réalise tout ce qu'elle représente...
(ps: lisez l'épilogue)

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 125 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Ellana Bottero La Servante écarlate