Toujours très efficace mais plus aussi impérial

Avis sur La Terre brûlée - L'Épreuve, tome 2

Avatar auty
Critique publiée par le

Dashner avait surpris tout son petit monde avec son Labyrinthe, et surtout le basculement de son histoire qui partait vers des horizons inattendues, surtout quand on repense à la façon dont elle avait commencé. De plus, l'auteur avait maltraité ses personnages de bien des façons, et la fin laissait présager que ce n'était qu'un avant-goût à ce qui allait suivre. Et l'attente n’est pas veine. Le tome 2 démarre sur les chapeaux de roues. On reste dans un rythme constant impressionnant, il se passe toujours quelque chose, et on apprend vite que rien n'est jamais acquis. James Dashner n'hésite pas une seule seconde à partir dans des directions qui surprennent.

On retrouve donc le groupe de survivants, et ça repart sur le même topo. Plus besoin de faire semblant d'écrire un truc gentillet à première vue. L'auteur avait dévoilé son jeu sur la fin du premier tome, il consolide le ton de son œuvre sur le second. Les protagonistes ont beau être mineurs, ils vont en chier, et Dashner n'hésitera pas à les envoyer à la boucherie. L’intro dévoile d’ailleurs ses premiers passages dérangeant, et c’est juste le début de la liste. On va découvrir le monde extérieur, et ses dangers mortels. On va aussi en apprendre plus sur les motivations de cette organisation aux capacités effrayantes.

Grosso modo, je n'ai pas pas pu décrocher pendant au moins les deux-tiers du bouquin. On est juste happé par cette histoire, à fond derrière ces jeunes durs à cuire. On veut les voir survivre. Puis l'auteur ouvre de nouvelles voies à bases de trahisons, nouveaux tests et retournements de situations récurrents. Et malheureusement, la lecture devient plus fastidieuse. On a bien du mal à voir où il veut nous emmener tant les éléments du scénario ne cesse de changer. L'auteur se serait-il lui même perdu dans la complexité de ce qu'il essaye de nous conter ? Possible, car même si l'essentiel est expliqué, le coté fluide de l’ensemble en prend un coup. Et c’est un peu décontenancé, pour ne pas dire dubitatif qu'on termine La Terre Brulée. Encore des questions en suspens, et un troisième tome sur lequel tout repose.

Cette suite, bien qu'efficace dans son ensemble, accuse ses premières véritables faiblesses. Toujours prenant, viscéral pendant la majeure partie de son déroulement, l'emprise se fait bien moins forte dans les dernières pages. Mais l'envie de connaitre le fin mort de l'histoire reste la plus forte. Et il serait assez surprenant de voir Dashner s’écrouler totalement sur son dernier acte.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 387 fois
4 apprécient

Autres actions de auty La Terre brûlée - L'Épreuve, tome 2