Couverture La Vie rêvée d’Ernesto G.

Critiques de La Vie rêvée d’Ernesto G.

Livre de (2012)

Critique de La Vie rêvée d’Ernesto G. par Karine Laine

La vie rêvée d'Ernesto G est un épais roman de J.M Guénassia ( prix goncourt des lycéens avec Le club des incorrigibles optimistes ) qui conte les aventures de Joseph Kaplan juif et tchécoslovaque. La vie de ce futur chercheur et médecin nous permet de traverser le siècle au fil des ses aventures de Prague à Paris puis d'Alger à Prague. Nous suivons son évolution et partageons ses rencontres... Lire la critique de La Vie rêvée d’Ernesto G.

3 1
Avatar Karine Laine
8
Karine Laine ·

Critique de La Vie rêvée d’Ernesto G. par Nina in the rain

Il y a un grand danger à écrire un deuxième roman. Un deuxième roman, si le premier a eu du succès, c’est là où la totalité des « professionnels de la profession » vous attend au tournant. Il ne faut pas prendre le même thème (« l’auteur ne sait pas se renouveler ») mais pas trop s’en éloigner quand même (« on ne dégage pas de ligne directrice »). Il faut écrire une histoire radicalement... Lire la critique de La Vie rêvée d’Ernesto G.

5
Avatar Nina in the rain
8
Nina in the rain ·

Dizzidence politik

Après "Le club des incorrigibles optimistes", "La vie rêvée d'Ernesto G." est le deuxième roman de Jean-Michel Guenassia que je lis. J'avais tellement aimé le premier que je redoutais une déception à la lecture du second. Hé bien non, encore une claque ! Il est tout aussi bien écrit, intéressant et l'histoire est magnifique! Durant tout le récit, c'est-à-dire un siècle (1910-2010), nous est... Lire la critique de La Vie rêvée d’Ernesto G.

Avatar marylene-1
10
marylene-1 ·

Critique de La Vie rêvée d’Ernesto G. par BibliOrnitho

Chez les Kaplan, on est médecin de père en fils depuis de nombreuses générations. Joseph, né en 1910 ne déroge pas à la règle ancestrale. En 1936, alors que le Front populaire gagne le scrutin, il arrive à Paris pour y achever ses études à l’Institut Pasteur. Puis part à Alger pour y travailler. D’Afrique du Nord, il est le témoin de la montée du nazisme en Allemagne. Puis la guerre éclate.... Lire l'avis à propos de La Vie rêvée d’Ernesto G.

Avatar BibliOrnitho
8
BibliOrnitho ·

Critique de La Vie rêvée d’Ernesto G. par Maghily

Dans ce roman, nous suivons le périple de Joseph Kaplan [oui, oui, ... Joseph K...], médecin juif pragois qui, tout au long du 20e siècle, va prendre part aux grandes utopies qu’ont connues les mondes politique et médical. D’abord à Paris, puis à Alger, Joseph se fait remarquer pour son dévouement à la recherche médicale et son incroyable talent de danseur, ce qui lui vaut les faveurs des jeunes... Lire l'avis à propos de La Vie rêvée d’Ernesto G.

Avatar Maghily
10
Maghily ·

Cher monsieur Guenassia, félicitations !

Dans ce deuxième roman, on suit Joseph Kaplan comme on suit l'écoulement du temps. Mais surtout on retrouve l'écriture déjà croisée dans "Le Club des incorrigibles optimistes" : ce rythme très elliptique et paradoxalement assez lent, descriptif. Deux constances conduisent le lecteur à travers des pays, des univers très différents : Joseph Kaplan et le leitmotiv de Gardel en fond sonore. Le reste... Lire l'avis à propos de La Vie rêvée d’Ernesto G.

1
Avatar Claire3
10
Claire3 ·

Critique de La Vie rêvée d’Ernesto G. par Ninie31

"La vie rêvée d'Ernesto G." est ce genre de livre que j'ai envie de finir pour connaitre la fin, mais que je me force à déposer pour méditer à ce que je lis et qui une fois fini génère en moi un sentiment de manque. Joseph K. est devenu au fil des pages mon ami et lui, sa personnalité, son sens de la famille, ses valeurs et son entourage me manquent. L'auteur nous balade au travers de l'Europe... Lire la critique de La Vie rêvée d’Ernesto G.

1 1
Avatar Ninie31
10
Ninie31 ·

Guénassia a réussi une alchimie entre le romanesque et l'historique avec ce deuxième roman.

Je me suis régalé à lire cette oeuvre protéiforme. En effet, il y a un côté saga dans ce récit de Joseph Kaplan. En ce sens, ce anti-héros médecin tchèque( qui rappellerait presque un personnage de Camus, écrivain cité au début et à la fin du roman) connait une vie riche en péripéties, heurs ou malheurs compris. La deuxième dimension de la vie rêvée d'Ernesto G, c'est le côté roman historique vu... Lire la critique de La Vie rêvée d’Ernesto G.

1
Avatar Locke
8
Locke ·

Critique de La Vie rêvée d’Ernesto G. par Sourismile

On retrouve l'écriture fluide de Jean-Michel Guenassia et ce roman se laisse lire avec plaisir. Pourtant, je n'y ai pas retrouvé la même magie que dans le Club des Incorrigibles Optimistes. J'y ai cependant retrouvé des personnages attachants et si bien écrits. J'attends le suivant avec impatience! Lire l'avis à propos de La Vie rêvée d’Ernesto G.

1
Avatar Sourismile
6
Sourismile ·