Les Aliens font du ski

Avis sur La grande route du Nord, tome 1

Avatar alb
Critique publiée par le

(critique des deux tomes dans leur ensemble)

Peter F Hamilton c'est vraiment la SF que j'aime :

  • des pavés qui se lisent avec une facilité incroyable
  • un style soutenu mais extrêmement clair
  • de la SF technologique, mais avec de la technologique bandante (des augmentations de capacités humaines, de l'hyper connexion), sans avoir à se réferrer à un lexique mental toutes les deux secondes
  • des univers ultra-fouillés
  • du space opera qui sait être passionnant dès la première minute
  • des intrigues sans aucun flottement
  • des aventures humaines (et extra-humaines)
  • de l'espace qui vous fait complètement décoller, meilleure drogue jamais.

L'aube de la nuit, La saga du Commewealth, La Trilogie du Vide, font partie des rares bouquins que je garde en dur dans ma bibliothèque (pour les Greg Mandel je suis un tout petit peu moins fan, mais ça reste du solide). Je rêverai presque d'une adpation solide avec de gros moyens en films/séries, mais non en fait, ça ne pourrait être que moins bon que ce que j'ai vécu dans ces bouquins (et si c'est pour en attendre parler pendant des années comme GoT non merci, restons entre lecteurs :D).

La grande route du nord, ne fait que "deux" volumes en version françaises, je m'attendais du coup à quelque chose de moins ambitieux. Et bien non, on a encore ici droit, à de l'aventure SF, des personnages vraiment géniaux, encore une fois aucun abruti fini qui monologue a longueur de page ici, non ça avance à fond la caisse, sans jamais oublié une superbe histoire en court de route.

Les deux principaux arcs principaux sur Angela et Sid, sont aussi différents (de la survival SF vs du Thriller SF) que bien équilibrés, les deux personnages étant tous les deux de super compagnons de route. Encore une fois (même si c'est peut-être plus léger), on retrouve ici toutes les augmentations humaines qui me font tripper à chaque fois, d'autant plus qu'elles sont pour la plupart complètement plausibles (la télé surveillance, la supervision médicale...).

A écouter avec l'OST d'Alien ou d'Oblivion dans les oreilles par exemple, et vous y êtes : le TURFU !!!

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 307 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de alb La grande route du Nord, tome 1