Avis sur

La petite communiste qui ne souriait jamais

Avatar Marinette Rbt
Critique publiée par le

Un roman que j'ai lu d'une traite! Un livre qui retrace librement la vie de Nadia Comaneci. Cette petite jeune fille, qui incarnait à elle seule la perfection, qui est devenu un symbole pour la Roumanie. Mais derrière les figures parfaitement réalisées, on se rend compte de la souffrance endurée par Nadia, mais également de sa force de caractère. Face à l'autorité de son entraîneur, Nadia ne fléchit pas et cherche toujours à atteindre la perfection, jusqu'au jour où le corps de petite fille se transforme inéluctablement en corps de jeune fille accompagné de ses rondeurs. L'équilibre se casse. Tant du point de vue de la gymnaste, que du point de vue de la Roumanie. Ce pays qui s'est servi politiquement de cette enfant.
Un livre intéressant qui retrace également la mise en place du régime dictatorial de Ceaucescu.
Un bon roman qui se lit facilement et dont le rythme soutenu nous tient en haleine.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 185 fois
2 apprécient

Autres actions de Marinette Rbt La petite communiste qui ne souriait jamais