👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

La silhouette, du XVIIIe siècle à nos jours : Naissance d'un défi par dedikaas

Qui dit défilé et beauté, dit aussi « silhouette ». Tirant son origine d'un nom d'un ministre qui travailla tant à taxer la richesse, son patronyme devint synonyme de dépouillement. La breveté de son passage ministère accentue l'aspect furtif associé à ce mot. A partir du 18e siècle, il prend un autre sens avec le développement de l'art de « silhouetter » au crayon ou au ciseau. Les artistes ne se concentrent tout d'abord que sur le visage. Très vite, ces profils ne suffisent plus et l'ensemble du corps est pris pour modèle. Dès lors, le genre se démocratise dans le domaine artistique avec les caricatures sur les affiches, médical avec les séries morphologiques ou cinématographique avec la lanterne magique. Au cours du 20e siècle un glissement de sens va s'opérer. le mot silhouette désignant jusqu'à présent un physique singulier va devenir plus intime et désignera dès lors l'apparence. Charge à nous désormais de « garder la forme » ou « d'avoir la ligne », thème qui sera présent à n'en pas douter dans la presse féminine de l'été prochain. C'est toute cette histoire que George Vigarello raconte dans le bel ouvrage la silhouette : du XVIIIE siècle à nos jours, naissance d'un défi.
Votre mon article du blog

dedikaas
8
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste Les Miss, entre défi et défilé

il y a 4 ans

Aucun résultat

Rouge - Histoire d'une couleur
dedikaas
10

Critique de Rouge - Histoire d'une couleur par dedikaas

Couleur par excellence en occident, le rouge est la plus riche symboliquement. de la passion aux flammes de l'enfer, du sang à l'amour, de l'orgueil à la luxure...tout est évoqué par l'historien des...

Lire la critique

il y a 4 ans

La Servante écarlate
dedikaas
8

Critique de La Servante écarlate par dedikaas

Un temps pas si lointain....où les femmes seront réduites à leur capacité à procréer. Les "fertiles" habillées en "servantes écarlates" sont les esclaves sexuelles des dominants de cette société et...

Lire la critique

il y a 4 ans

Modes du XIXe siècle : Les Romantiques
dedikaas
10

Une plongée dans les frous-frous et les falbalas

Et pour se faire une autre immersion encore, une plongée dans les falbalas vestimentaire est nécessaire. Dans Modes du XIXe siècle, les romantiques, Annabel Benilan et Emmanuelle Kecir-Lepetit met en...

Lire la critique

il y a 4 ans