La vie est ailleurs

Život je jinde

1969

1.1K

754

103

7.8

Livre de Milan Kundera · 1973 (France)

Genre : Roman
Toutes les informations

L'auteur avait tout d'abord pensé intituler ce roman L'âge lyrique. L'âge lyrique, selon Kundera, c'est la jeunesse, et ce roman est avant tout une épopée de l'adolescence ; épopée ironique qui corrode tendrement les valeurs tabous : l'Enfance, la Maternité, la Révolution et même - la Poésie. En effet, Jaromil est poète. C'est sa mère qui l'a fait poète et qui l'accompagne (immatériellement) jusqu'à ses lits d'amour et (matériellement) jusqu'à son lit de mort. Personnage ridicule et touchant,... Voir plus

Eggdoll

Eggdoll

Le livre de la bêtise qui se cache, ou du décryptage des différences entre actes et motivations. Complexe et terrible.

il y a 9 ans

Raphmaj
7
Raphmaj

Critique positive la plus appréciée

La haine de la poésie

Jaromil sera poète, car sa mère se faisait (mal) baiser en regardant une statue d’Apollon, dieu des Muses. Son mari prosaïque et qui ne voulait pas d’enfant, recouvrait le dieu grec d’une chaussette...

Lire la critique

il y a 9 ans

alexisvarthy
8
alexisvarthy

Critique de par alexisvarthy

C'est la deuxième fois que je referme un livre de Milan Kundera, et à chaque fois c'est la même histoire. Que ce soit pour L'insoutenable légèreté de l'être ou La vie est ailleurs, on se retrouve là,...

Lire la critique

il y a 10 ans

dikiz
9
dikiz

Précis de décomposition

Par son style et sa construction classiques, on pourrait aisément s'arrêter sur la surface du récit pour n'y voir qu'une histoire rondement narrée, parfois amusante, mais somme toute ordinaire. Ce...

Lire la critique

il y a 4 ans

Minizyl
6
Minizyl

Vie et mort du poète

Enfant chéri et seul dans un monde d'adultes, Jaromil vit une enfance tournée toute entière vers la séduction des grandes personnes qui l'entourent. Il imite, répète, et babille, donnant à chacun ce...

Lire la critique

il y a 11 ans

Milos
9
Milos

Critique de par Milos

Un de mes livres préférés, qui m'a fait aduler Kundera. La poésie de son texte alliée à l'histoire un peu pathétique de Jaromil, qui ressemble à un Rimbaud plus moderne, moins passionné, nous...

Lire la critique

il y a 11 ans