Une autre facette de l'hôpital de la Salpêtrière

Avis sur Le Bal des folles

Avatar Promenonsnous Dansleslivres
Critique publiée par le

https://promenonsnousdansleslivres.blogspot.com/2019/09/le-bal-des-folles.html

Au 19 ème siècle, le bal des folles était un bal célèbre de l'hospice de la Salpêtrière à Paris dans lequel de nombreuses personnalités s'y retrouvaient. Le service des maladies nerveuses, les hystériques, les épileptiques et même des femmes internées pour des raisons aussi idiotes qu'absurdes était ouvert le jour de la Mi-Carême afin que les pensionnaires soient vues de tous. Les sujets du professeur Charcot célèbre neurologue étaient ainsi mis sur le devant de la scène afin d'admirer son travail...

L'auteure dresse le portrait de 3 femmes Louise, Geneviève et Eugénie, 3 femmes que tout oppose mais qui finalement vont se rejoindre par leurs histoires. Louise est une internée connue pour ses crises, elle est d'ailleurs souvent le sujet du Professeur Charcot lors des cours sur l'hystérie et l'hypnose, Geneviève est l'infirmière en chef passionnée par son travail, elle adule le Professeur Charcot jusqu'à sa rencontre avec Eugénie, une nouvelle pensionnaire qui va lui faire revoir son métier d'une autre manière, après tant d'années à exercer et à admirer les professionnels, est-il toujours possible de garder l'esprit clair?

Une excellente lecture qui dénonce la condition féminine à cette période mais aussi la psychiatrie et ses méthodes complètement aberrantes. Les femmes se retrouvent internées pour n'importe quelle raison, de la veuve trop éplorée au goût de sa belle-mère, à la prostitué, en passant par tout un tas de raisons toutes plus abracadabrantes, la Salpêtrière est le lieu de tous les maux et surtout le lieu des âmes que l'on ne veut pas entendre. L'ambiance malsaine, sombre du bâtiment est très bien retranscrite par Victoria Mas, nous assistons à ce qu'il s'y passe, impuissants, avec des frissons car tout simplement cette vue d'ensemble fait froid dans le dos lorsque l'on sait que les faits sont en partie réels et que tout ceci a existé pendant plusieurs décennies, siècles avant que les mentalités n'évoluent.

J'ai apprécié découvrir une autre facette de l'hôpital de la Salpêtrière et ce contexte historique n'ayant pas que des mauvais côtés notamment grâce au Professeur Charcot qui a réussi à démontrer ce qu'était l'hystérie à travers différents travaux, cours et expérimentations sous hypnose, il est bon d'apprendre et comprendre comment la médecine a évolué et grâce à qui.

Au final l'auteur nous offre un roman historique riche et dense, très bien documenté qui nous fait passer par un panel d'émotions. Les personnages eux nous apportent un goût apaisant de solidarité et d'humanité, dans un contexte aussi dur, c'est carrément la cerise sur le gâteau !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 210 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Promenonsnous Dansleslivres Le Bal des folles