Avis sur

Le Château par ngc111

Avatar ngc111
Critique publiée par le

Kafka nous entraîne à nouveau dans un univers absurde avec Le Château, mais dont le réalisme et les révélation tardives sur nombres de personnages étiolent doucement mais sûrement l'aspect purement fictionnel pour nous laisser entrevoir tout le réalisme du récit.
Ce Château inaccessible, hôte d'une administration qui l'est tout autant, apparaît comme le but à atteindre pour K., le personnage principal de l'intrigue, mais très vite le récit insiste sur les personnages du village qui gravitent autour de ce dernier. Et l'on retrouve alors tout le talent de l'écrivain pour dépeindre des hommes et (surtout) des femmes aux relation complexes, aux intentions profondes et aux secrets magnifiquement révélés. Le passage des confessions d'Olga se veut un des plus réussis mais nombreux sont le moments forts dans le récit, comme celui où K. attend Klamm vers sa diligence où la séquence dans l'école.

Certes le récit et l'intrigue restent par moments abscons et plusieurs détails ou conversations peuvent laisser un brouillard gênant dans l'esprit du lecteur qui ne cesse de s'interroger tout au long du développement. Heureusement l'écriture merveilleuse de Kafka, et ce malgré une ponctuation et une mise en place des dialogues curieuses, rend la lecture de l'ouvrage passionnante, tout comme l'aura mystérieuse des intervenants et leur rôle quant à la progression de K.

Les thèmes que l'on peut déceler dans l'œuvre de l'auteur allemand sont nombreux, et plus ou moins évidents ; absurdité de la bureaucratie, misère de certains types d'emplois, espoir et déceptions quant à l'ascension sociale (à travers Barnabas ou Pepi) voir (mais cela est moins évident) les difficultés d'arriver en tant qu'étranger dans un nouveau pays (à travers le personnage principal).

Finalement il n'y a pas grand chose à reprocher à cette belle œuvre de la littérature si ce n'est son côté trop abscons par moment et surtout le fait qu'elle soit inachevé.

Encore que cela reflète bizarrement l'inutilité de la requête désespérée de K de rencontrer Klamm... drôle de clin d'œil !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1059 fois
7 apprécient

ngc111 a ajouté ce livre à 1 liste Le Château

  • Livres
    Illustration Mon top Livres de 2012

    Mon top Livres de 2012

    Il s'agit des livres que j'ai lus pour la première fois en 2012. Ils ont pu sortir antérieurement.

Autres actions de ngc111 Le Château