Couverture Le Coffret de Santal

Critiques de Le Coffret de Santal

Livre de (1873)

Plaisir d’offrir, mon c** ?

Un vers de « Sonnet madrigal » peut résumer le Coffret de santal : « Et mon rêve s’incarne en ta beauté fatale » (p. 154) : le recueil abonde en femmes par nature assassines et en amours incomprises. Encore ce vers ne met-il pas en lumière ce que la poésie de Charles Cros porte de sarcasmes. J’ai dit sarcasmes, pas ironie : écrire « Votre joue et le soir sont tièdes et... Lire la critique de Le Coffret de Santal

6 4
Avatar Alcofribas
8
Alcofribas ·