Le Démon, ce mal contemporain

Avis sur Le Démon

Avatar Pierre Cortese
Critique publiée par le

Harry White, est beau, jeune, plein d’avenir. Harry White, cadre new-yorkais prometteur, a tout pour réussir. Mais Harry White est hanté par le Démon. Ce Démon, c’est celui qui le pousse à baiser des femmes mariées plutôt qu’à construire sa vie avec quelqu’un. Ce Démon c’est ce vide qu’il ressent dans ses entrailles et qui le pousse toujours plus loin à la recherche de nouvelles sensations. Le Démon, véritable cancer dans la vie d’Harry White, ne se combat pas : il s’apprivoise mais en demande toujours plus…
Ce thème, si fréquent dans la littérature contemporaine, est traité avec brio par Selby. Emportés par l’écriture nerveuse et haletante de l’auteur, nous assistons, impuissants, à cette magistrale descende aux enfers. Comme dans son œuvre la plus connue du grand public, Retour à Brooklyn (Requiem for a Dream), il n’y a pas de rédemption chez Hubert Selby Jr. Cela explique sans doute cette angoisse qui ne quitte pas le lecteur en refermant le livre. Ne devons nous pas tous composer avec notre Démon ?

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 194 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Pierre Cortese Le Démon