Couverture Le Fléau, tome 1

Critiques de Le Fléau, tome 1

Livre de (1978)

Temps d'incubation avant d'être accro particulièrement rapide...

On peut reprocher beaucoup de choses à ce livre : trop de manichéisme, un anti-militarisme assez primaire, une Apocalypse particulièrement foudroyante, un très grand nombre de personnages, des descriptions qui s'étalent sur des pages et des pages etc etc, et pourtant le tome 1 de la version longue n'a tenu qu'une semaine avant que j'en vienne à bout. Autant dire que je n'ai pas résisté longtemps... Lire l'avis à propos de Le Fléau, tome 1

1
Avatar Sophrosynè
9
Sophrosynè ·

Slow Apocalypse [Spoiler Alert]

<< Le Fléau est l'un des rares romans post-apocalyptiques avec le potentiel d'un classique de la littérature américaine, à la fois une histoire extraordinaire et une dissection perspicace de la fin du vingtième siècle et d'une Amérique obsédée de technologie, moralement désorientée, aux frontières de sa propre destruction. >> (Michael R. Collings, professeur... Lire l'avis à propos de Le Fléau, tome 1

1
Avatar Don_Simon
7
Don_Simon ·

Critique de Le Fléau, tome 1 par camilleeelen

Stephen King est un grand écrivain mais ce livre est une vraie catastrophe : intervention divine, bigoterie et autres clichés manichéens. Néanmoins on se laisse porter une grande partie du livre par le récit post-apocalyptique parce que King est un redoutable conteur. Lire la critique de Le Fléau, tome 1

1
Avatar camilleeelen
3
camilleeelen ·

Le fléau, oui.

Car Stephen King est un Fléau dans ce roman trop long et surtout trop manichéen. Cela suinte le religieux par tous les pores. Et personnellement, les gens qui vomissent, mutent ou meurent me font un effet repoussoir. Surtout qu'ils ne sont pas très attachants. Lire l'avis à propos de Le Fléau, tome 1

Avatar SandV
5
SandV ·

Critique de Le Fléau, tome 1 par Lola_Dolores_Ca

Putain ça partait bien pourtant. Un truc post-apocalyptique crédible, un virus qui décime la population, une armée et une administration dépassée, avec des survivants "de bric et de broc" obligés de se rassembler pour survivre malgré leurs différents et (parfois) leur handicap. Alléchant, trépidant, un rythme effréné, je croyais en ce livre comme Robb a cru en Frey pour le sauver. Seulement... Lire l'avis à propos de Le Fléau, tome 1

Avatar Lola_Dolores_Ca
6
Lola_Dolores_Ca ·