Avis sur

Le Gai Savoir

Avatar Easty
Critique publiée par le

Nietzsche critique,insulte parfois et diffame souvent presque tout. L'analyse psychologique, qu'elle soit individuelle ou collective lui sert d'outil. Nietzsche psychologise tout, un peu comme la concierge qui passe ses journées à dire untel est comme ceci, untel comme cela..C'est un des rares personnages au monde avec Adolf Hitler, LF Celine qui m'inspirent ces sentiments contrastés de mépris ou de fascination. Fascination car Nietzsche touche là où le bât blesse, les hypocrisies du monde. Répulsion car il insulte lâchement les soi-disant pauvres, la masse etc....Alors oui, certains me répondront que je n'ai pas compris sa vision des forts et des faibles...Les faibles étant ceux qui n'acceptent pas leur condition, leur destinée ...Oui, sauf que le monsieur se fait un plaisir répétitif et masturbateur à traiter la masse de tous les noms et très souvent sans justifier ..Désolé mais les mots ont un sens et si je peux admettre la pertinence de son concept sur le ressentiment, je remarque qu'il n'a aucune considération pour ceux qui n'ont pas choisi ni voulu d'être aristocrate ou demi-Dieu ..Alors oui,je dis que Nieztsche est un très grand masturbateur car il est profondément narcissique. Ces penchants (qu'il refuse d'être des concepts mais qu'ils le sont au final) favorisent l'auto complaisance, le constant retour faire soi, le refus quasi explicite d'échange (c'est ce qui m'a le plus surpris).
C'est vrai que le duel est une forme d'échange mais il est limité et s'inscrit dans un romantisme fatigué et systématique. Quelle forme de duel ? Nietzsche ne répond jamais et se suffit de ses phrases chocs et vides pour épater. Je n'aime pas ce monsieur, c'est plus fort que moi. Je lui tirerais bien sur les moustaches en lui disant qui est le plus fort entre nous ... C'est pendant ces moments d'insultes que je me dis que la philosophie est souvent vague par rapport par exemple à la sociologie (qui peut s'avérer aussi bien lourde). Une partie de ce fameux livre repose sur des préjugés. Nietzsche ne se rend pas compte qu'il se contredit parfois ou qu'il n'entre pas dans certains détails. Des spécialistes ont affirmé que Nietzsche est bourré de contradictions.
Je n'aime pas son obsession à parler des forts et des faibles . Je n'aime pas les gens qui jugent les autres gens. Ce qui étonne aussi rapidement, c'est l'hystérie et la maladie mentale du moustachu.
Bi polaire, maniaco-dépressif, Nietzsche ferait un bon patient dans nos asiles psy. La folie peut aider à l'expression d'une pensée nouvelle, à dénicher les travers cachés de la société. Mais on sent toujours Nieztsche comme acteur derrière sa propre volonté de puissance. Il fait son show.
Les adolescents, les rebels des beaux quartiers adorent.
Son style est assez complexe, c'est assez étonnant qu'il puisse être aussi 'populaire': phrases longues qui disent tout et son contraire et qui se perdent très souvent dans des particularismes et des idiosyncrasies qui me laissent sur le côté ..

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 698 fois
4 apprécient

Autres actions de Easty Le Gai Savoir