Un postulat de base fondamentalement réactionnaire

Avis sur Le Génie lesbien

Avatar openupandbleed
Critique publiée par le

Le génie des bruns.
Le génie des à très grandes oreilles.
Le génie des dépressifs.
Le génie des allergiques au gluten.
Le génie des chauves myopes souffreteux.
Le génie des forts en math.
Le génie des gros dormeurs.
Le génie des gauchers.

Le génie des beaux gosses.

Le génie de ceux qui ont la peau blanche. ...euh non, celui-là on oublie.

Le génie de ceux qui ont des chromosomes XY
Le génie de celles qui ont des chromosomes XX

Le génie des Belges

Si vous vous demandez ce que je fous, je décline à l'envie la grille de lecture adoptée par Alice Coffin sur le monde. J'invente des fiertés sur des trucs donnés à la naissance dont on n'est pas responsable puisqu'on ne les choisit pas. Car oui, scoop, on ne choisit pas son orientation sexuelle, même si Christine Bouttin - et peut-être Alice Coffin - pensent le contraire.

Jeanne-Michelle premier degré me dit que je passe à côté du message et que je minimise les souffrances des homosexuel (lle) s et des femmes dans nos sociétés patriarcales. C'est à côté de la plaque, mais j'en prends bonne note.

D'une manière générale, pas la peine de me dire que je n'ai rien compris au bouquin, je ne l'ai pas lu. Je ne faisais que réagir aux propos délirants d'Alice Coffin sur Yannick Jadot et Eric Piolle à l'occasion de la primaire écolo qui a parlé de tout sauf d'écologie (bien fait pour eux cela dit, quand on est citoyen du wokistan, faut assumer ses contradictions. Et ouais, on est toujours le privilégié et l'oppresseur de quelqu'un).

Accessoirement, j'ai trouvé rigolo de me faire allumer sur la critique du livre de Pauline Harmange, du coup je réédite l'expérience.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 69 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de openupandbleed Le Génie lesbien