Couverture Le Joueur d'échecs

Critiques de Le Joueur d'échecs

Livre de (1943)

Critique de Le Joueur d'échecs par CorwinD

Je poursuis ma découverte de Stefan Zweig et me rend compte que sans trouver les textes lus inintéressants, celui-ci et Amok, je ne suis pas plus emballé que ça. Pour ce qui concerne ce joueur d’échecs, je suis peu convaincu par le format «on m’a raconté que », avec un narrateur rapportant l’histoire d’un autre narrateur… On se retrouve donc devant un texte déjà court, lui-même découpé... Lire la critique de Le Joueur d'échecs

Avatar CorwinD
6
CorwinD ·

Critique de Le Joueur d'échecs par OhDesBooks

"Sur un paquebot reliant New-York à Buenos Aires, une partie d'échecs entre deux passionnés que tout oppose et que le jeu réunit. Une partie à la fois envoûtante et dérisoire aux allures de confession..." Comment ai-je découvert ce livre ? Mon édition de la nouvelle Lettre d'une inconnue comportait également cette nouvelle Mon... Lire l'avis à propos de Le Joueur d'échecs

Avatar OhDesBooks
8
OhDesBooks ·

Critique de Le Joueur d'échecs par Gwen21

Il y a quelques mois j'ai lu "Vingt-quatre heures de la vie d'une femme" et voici que je découvre le non moins célébrissime "Joueur d'échec". Mettre en pendants ces deux œuvres m'a semblé instinctif tant, au cours de ma lecture, j'ai eu la sensation de lire la version féminine de la première oeuvre susnommée. Le thème est bien le même, cette cristallisation des émotions et de la psychologie d'un... Lire la critique de Le Joueur d'échecs

Avatar Gwen21
6
Gwen21 ·

Mon premier Zweig et sûrement pas le dernier

(... enfin quelque part si, vu que c'est sa dernière oeuvre.) En fait j'avais plein d'à priori sur cet auteur, il était pour moi synonyme de littérature prise de tête obsédée par l'holocauste qui donnait envie de se pendre. Si en plus on considère que celui-ci est la dernière chose qui lui soit passée par la tête en dehors de l'idée d'ingérer une dose mortelle de Véronal, on se dit qu'on ne... Lire l'avis à propos de Le Joueur d'échecs

Avatar scherzoteller
9
scherzoteller ·

Bijoux de lecture

Je pensais que la lecture allais être compliquer sachant que c'est un écrivain reconnue et que j'ai toujours eu du mal avec les chefs d’œuvres annoncé. Mais que nenni mes cherssss amis ce livre est incroyable de facilité a lire et pourtant d'une vrais puissance, chaque ligne vas à sont but sans chercher la compassion pour l'histoire de ce joueur d’échec aussi passionnante qu'atroce. Ont sent... Lire la critique de Le Joueur d'échecs

Avatar Tristan Jeurigpe
9
Tristan Jeurigpe ·

Un récit court maîtrisé

De façon curieuse, le récit court chez Stefan Zweig a le don d’aspirer le lecteur dès la première page. L’écrivain ne possède pas d’univers marqué, ce n’est donc pas de là que vient cette étrange respiration qui se dégage toujours de ses textes. C’est, peut-être, ce don si particulier qui revient aux conteurs, qui ne se perdent pas en descriptions essoufflées, en actions perdues. Stefan Zweig... Lire l'avis à propos de Le Joueur d'échecs

Avatar Sarah Beaulieu
8
Sarah Beaulieu ·

L'ennui tue.

Plongée imminente en une centaine de pages dans la pensée humaine. Histoire à première vue anodine sur les échecs, ce jeu qui demande stratégie et réflexion. Ce jeu qui demande concentration et intelligence. Et puis, Zweig le prenant comme prétexte, nous raconte le nazisme mais surtout pose une question à mon sens existentielle, " est ce que l'ennui rend fou ? " On peut mettre un animal dans une... Lire la critique de Le Joueur d'échecs

Avatar Etudiante_indéc
9
Etudiante_indéc ·

Critique de Le Joueur d'échecs par E. Capocci

L'un des mes livres préférés qui trône en bonne place sur ma bibliothèque. Sans doute, parce-que j'aime, j'adore Zweig. Que la beauté de son écriture éveille en moi d'innombrables choses. Et l'aimant ainsi, je sais que cet œuvre a une place particulière dans sans œuvre. Son dernier écrit, avant qu'il ne quitte la folie des hommes survenu trois ans plus tôt, en le 22 février 1942 à Pétropolis.... Lire l'avis à propos de Le Joueur d'échecs

Avatar E. Capocci
9
E. Capocci ·

Chef d'oeuvre venu tout de notre bien aimé Zweig !

Ce livre est certainement l'un des plus court que vous pourrez lire mais l'un des plus passionnant également. Stefan Zweig nous transporte dans un univers à la limite du réel, dans une espèce de folie maladive, dans le monde des échecs. On nous emmène dans les tréfonds de l'esprit humain avec toute sa logique primaire.On peut voir dans ce dernier roman de cet auteur autrichien connu dans le... Lire la critique de Le Joueur d'échecs

Avatar anoobnyme
9
anoobnyme ·

Critique de Le Joueur d'échecs par Gourgandine

A la fois politique et apolitique, le combat pour la vie et la liberté, le combat d'une partie d'échec, la lutte pour survivre sans penser... Zweig nous livre à la fin de sa vie cette oeuvre surprenante Un récit dans le récit, le premier completement occulté, la forme originale, étonnante. Ue sorte de fatalisme dans les yeux d'un homme agé, qui ne fut jamais tout à fait heureux. Son personnage,... Lire la critique de Le Joueur d'échecs

Avatar Gourgandine
9
Gourgandine ·