Journal d'un petit bout de femme en avance sur son temps...

Avis sur Le Journal d'Anne Frank

Avatar Kateriná Petrova
Critique publiée par le

Anne Frank ... J'ai enfin lu ton journal qui a fait couler tant d'encre de part de monde... et je suis réellement émue de terminer ce morceau d'histoire si court et si plein à la fois que fût ta vie...
Dans les premières pages, soyons sincères, on sent clairement l'éclat juvénile qui plaît tant mais auquel il faut s'habituer. Une écriture sincère, enfantine, des tournures de phrases qui nous donne bien l'impression de lire notre propre journal intime d'adolescence : celui auquel on confiait nos doutes, nos ressentiments envers nos parents, les piques qu'on nous lançaient et qui pouvaient blesser.. Beaucoup de critiques sur ces adultes effrontés qui semblent ne rien comprendre au changement qui s'opère dans l'esprit et le corps d'une jeune ado...

Puis, petit à petit, des sentiments beaucoup plus profonds, des réflexions très sensées sur la vie, la guerre, le temps passé à l'Annexe (l'endroit où se cache Anne Frank, ses parents et d'autres clandestins), l'amour, les sentiments, la nature, la connaissance de soi. Oui, ton livre me suivait partout, il n'est pas celui de grands auteurs tels que Dostoïevski ou Maupassant mais c'est une véritable parcelle de toi que tu as su exporter partout, au fil des ans et des générations! Toi qui rêvait , pleine d'espoir et d'indépendance de devenir journaliste et comme tu le dis si bien de "ne pas être une femme au foyer" tu expliques dans ce journal à quel point tu veux toucher le monde, y laisser ton empreinte, tu exprimes ce rêve de laisser une trace indélébile et de ne pas vivre pour rien, sans rien avoir accompli... Ton rêve est exaucé mais malheureusement, tu as du mourir pour l'exaucer et faire parti de ces héros du quotidien, de ces grands penseurs, ces personnes qui ont marqué l'histoire et que l'on n'oublie pas.

En lisant le Journal d'Anne Frank, une foule de sentiments peut nous traverser : dédain, agacement, fou rire (elle avait beaucoup d'humour la petite Anne!) mais jamais on ne reste indifférent. Anne Frank , authentique et petite boule de nerf comme elle aime à se décrire est un véritable concentré de téstostérone féminine! Une jeune fille en avance sur son temps (chose que l'on remarque au fil des pages, son caractère ne fait qu'évoluer) , pleine de sages réflexions et de poésie, paradoxale, aimant la nature, l'histoire... Une femme passionnée pourrait-on croire! Une femme qui serait devenue, si elle avait vécue, un modèle de l'époque, une figure moderne comme il y en eût peu. Pleine d'ambition et de courage, décrivant avec minutie tout ce qui se passe autour d'elle, en elle et lors de ces années de clandestinité, on ne tombe jamais dans l'ennui (pour ma part).

C'est un roman réaliste mais enjoué qui nous tient en haleine, car tout s'est passé. C'est une plongée dans la seconde guerre mondiale, vu de l'intérieur, parfois naïve, mais empreinte de justesse. Quelques mois seulement avant la libération, il aura fallu que tu t'éteignes et que tu connaisses ce destin tragique qu'ont connu les grands de ce monde. Et bien voilà, tu étais une petite adolescente qui confiait ses déboires et son quotidien et au delà de ça , tu as su toucher des millions de personnes dans le monde. Est-ce parce que l'histoire est réelle que j'ai été plus touchée ? Je ne sais pas mais adolescente tu as été et aujourd'hui tu es et resteras cette femme forte et ambitieuse, qui ne prendra jamais une ride, éternellement jeune mais si sensée et attachante sur cette photo de couverture. Tu resteras ce visage parmi des milliers d'autres, mais ce visage qui a su mettre des mots sur la vie elle-même.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1923 fois
15 apprécient · 2 n'apprécient pas

Autres actions de Kateriná Petrova Le Journal d'Anne Frank