Hanna-lphabète

Avis sur Le Liseur

Avatar Alcofribas
Critique publiée par le

Intéressant dans sa partie initiatique – l’éducation sentimentale et sexuelle d’un lycéen par une femme d’une trentaine d’années –, c’est-à-dire quand les questions que se pose le jeune Michael restent présentées comme individuelles, le Liseur perd beaucoup de sa force à mesure que le narrateur devient le porte-voix presque explicite du juriste d’âge mûr qu’est l’auteur. Oui, le narrateur se sent honteux, ni tout à fait innocent, ni tout à fait coupable. Oui, son balancement entre mauvaise conscience du passé et nécessité de faire face à l’avenir rejoint la situation de l’Allemagne d’après-guerre. Oui, la notion d’oubli est une notion cruciale quel qu’en soit l’objet. Qui n’aurait pas compris ces questions devait faire autre chose en lisant le Liseur, car elles constituent explicitement la matière des deux derniers tiers du livre.
Il y a dans la seconde partie du roman – mettons après l’excellent chapitre 4 de la deuxième partie – d’incroyables lourdeurs. Quand je lis « Elle combattait depuis toujours, non pour montrer ce dont elle était capable, mais pour dissimuler ce dont elle était incapable. » (II.10, p. 151), je trouve que ça sent fort le paradoxe forcé. Et je doute que quiconque entre en désaccord avec un narrateur qui déclare « je savais quelle énergie cela exige de dissimuler qu’on ne sait ni lire ni écrire » (III.6, p. 210) : au rayon des grandes vérités psychologiques et morales, on pourrait ajouter que le mensonge est une arme à double tranchant, qu’il est souvent difficile de bien faire et que l’adolescence est l’âge des découvertes.
Le Liseur est plutôt bien construit – on peut le lire en partie comme un roman policier –, me paraît traduit correctement et n’est pas inintéressant dans les thèmes qu’il aborde, mais le lire en tenant compte de la réputation de futur classique qui l’accompagne parfois ne serait pas lui faire justice.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 589 fois
1 apprécie

Autres actions de Alcofribas Le Liseur