Le Livre moisi

Avis sur Le Livre sans nom

Avatar GrandCoyote
Critique publiée par le (modifiée le )

"Ouais, ce bouquin, c'est du Tarantino mais en livre, ça déchire !"

Voilà en deux mots comment on m'a vendu Le livre sans nom. C'est sans doute aussi comme ça qu'on vous en a parlé. Foutaises : le bouquin ne déchire pas, et qu'on l'aime ou pas, M. Tarantino sait torcher un scenario. M. Anonymous, à l'inverse, rend une copie baclée, qu'un éditeur peu regardant nous livre telle quelle. En bref, ami lecteur, on se paye ta poire.

Détaillons un peu.

Dabord les personnages : nombreux, tous plus superficiels et stéréotypés les uns que les autres, ils entrent et sortent de l'intrigue sans réelle cohérence, et surtout sans susciter beaucoup d'intérêt. "ah il est mort lui....ah lui aussi.....ah tiens, un grand type musclé avec une degaine de loubard...c'est quoi, le douzième comme ça ? rien à secouer, de toute façon il meurt dans dix pages...au fait c'est qui le héros ?"

L'ambiance : ce bouquin se veut manifestement un hommage à la culture populaire cinématographique de ces dernières années, lorgnant joyeusement vers Tarantino donc, Roberto Rodriguez, David Fincher et autres...En fait, la mayonnaise ne prend pas, on a droit à une resucée de clichés qui s'enchainent bêtement, sans dégager d'ambiance propre. Souvent, quand un auteur s'amuse à placer un easter egg, il le fait avec un minimum de subtilité, c'est le but du jeu. Ici les clins d'oeil et autres hommages pour "initiés" sont tellement évidents, tellement lourds que c'en est pathétique.

Techniquement, ça ne ressemble à rien : le narrateur ecrit au kilomètre, digresse, donne son petit avis, le focus passe d'un personnage à l'autre en cours de chapitre sans logique ni raison. L'intrigue est complètement bancale, elle progresse par à-coups, avec des flambées d'action entre deux longueurs, avec un final bien ridicule. Vous dites ? Motivation scénaristique ? Connais pas...

Un dernier mot à propos de la traduction : la version français est une horreur (pas d'avis sur l'anglais, je ne l'ai pas lu en VO), on dirait un travail de lycéen.

Au final, ce livre est une belle daube, que j'ai fini en me faisant violence. Rien que de penser qu'on coupe des arbres pour l'imprimer, ça fait mal au bide. Il y avait pourtant de bonnes idées, et le résultat aurait pu être simplement plaisant à lire, si l'auteur avait fait son boulot. Au lieu de ça, on a un truc écrit au fil de la plume, sans travail, sans relecture, sans cohérence. C'etait peut etre sympa à lire en épisodes, mais en livre complet, c'est tout simplement impossible.

Si vous voulez absolument vous faire un avis sur ce machin, empruntez le, ne cautionnez pas le foutage de gueule en donnant vos sous durement gagnés à un éditeur qui vous méprise.

Merci !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 879 fois
16 apprécient · 11 n'apprécient pas

Autres actions de GrandCoyote Le Livre sans nom