Ce site utilise des cookies, afin de vous permettre de naviguer en restant connecté à votre compte, de recueillir des statistiques de fréquentation et de navigation sur le site, et de vous proposer des publicités ciblées et limitées. Vous pouvez accepter leur dépôt en changeant de page ou en cliquant sur le bouton “Oui J’accepte”.
Oui J'accepte
Couverture Le Loup des steppes

Le Loup des steppes

(1927)

Der Steppenwolf

12345678910
Quand ?
8.0
  1. 4
  2. 10
  3. 15
  4. 33
  5. 62
  6. 126
  7. 369
  8. 694
  9. 652
  10. 381
  • 2.3K
  • 385
  • 2K
  • 64

Harry Haller est un homme désabusé n'arrivant pas à s'intégrer dans la société. Un voyage initiatique lui permettra de faire face à sa désillusion.

Match des critiques
les meilleurs avis
Le Loup des steppes
VS
Étonnante modernité...

Considéré par beaucoup comme le premier roman existentialiste, le Loup des Steppes est un ouvrage essentiel de la littérature allemande du XXème siècle. Paru en 1927, interdit sous le régime nazi, le Loup des Steppes est avant tout l’histoire d’un homme qui cherche le sens de sa vie. Henri Haller est un homme cultivé, intelligent (trop peut-être), en marge de la société. Profondément désabusé par le monde qui l’entoure, il préfère la compagnie de ses livres et du vin à celle des hommes....

50 10
Les limites d'une métaphore

Tout m'a poussé à lire ce livre. D'abord les notes élevées et les critiques dithyrambiques de Sens Critique puis le résumé en quatrième de couverture qui contenait trop de bons mots en si peu de lignes : « Expérience spirituelle, récit initiatique, délire de psychopathe [...] interdit sous le régime nazi, roman culte des années 1960 et 1970.» Un récit entouré de mystère qui promettait de m'apprendre beaucoup de chose sur la vie et sur bien des thèmes étranges. Déjà, dès le départ le récit m'a... Lire l'avis à propos de Le Loup des steppes

12 9

PostsLe Loup des steppes

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce livre ?

Critiques : avis d'internautes (43)

Le Loup des steppes
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de Le Loup des steppes par vico12

(p43-44) "Le contentement, l'indolence sont choses précieuses ; tout comme ces journées passables où l'on courbe l'échine, où ni la douleur ni la joie n'osent élever la voix, où tout n'est que murmure discret. Malheureusement, je suis fait de telle sorte que j'éprouve beaucoup de difficultés à supporter ce genre précis de bonheur. Il m'inspire très vite une haine et un dégoût intolérables qui... Lire la critique de Le Loup des steppes

2
Avatar vico12
9
vico12 ·
Découverte
Critique de Le Loup des steppes par Pravda

Quand la profondeur de la réflexion s'allie à un excellent style, cela donne un chef d'oeuvre. Le mot est fort, ma note, surement, totalement subjective, mais venant de finir ce livre, les yeux éclatés car ne pouvant me résoudre à remettre la fin de ma lecture au lendemain, je ne peux, et surtout ne veux mettre moins que 10/10. Hermann Hesse dépeint une certaine catégorie de personnes, les... Lire l'avis à propos de Le Loup des steppes

56 8
Avatar Pravda
10
Pravda ·
Vous ne formez pas une unité

Hermmann Hesse écrit ce livre en 1927 et celui ci deviendra populaire dans les années 60-70. Si ce texte nous parle c'est parce que (1 raison parmi 3000), tout comme beaucoup d'entre nous, Harry (le héros et aussi le miroir d'Hermann Hesse) s'emmerde dans cette "existence en demi-teinte, plate, uniforme et stérile". Des pessimistes y'en a partout, à chaque coin de rues. Des... Lire la critique de Le Loup des steppes

7 1
Avatar irisnicolle
8
irisnicolle ·
Quand Harry rencontre Haller

Harry Haller est un homme brillant et cultivé. Un peu trop sans doute. Sa vie intellectuelle l'a amené à se détacher de la société et se retrancher en lui-même. Toute relation humaine est maintenant regardée avec distance et condescendance. Haller méprise la bourgeoisie mais y reste attaché car il en est un des fruits, mais se sent déchiré entre une part humaine, sociale, et une autre, celle... Lire la critique de Le Loup des steppes

19 5
Avatar Floris
7
Floris ·
Critique de Le Loup des steppes par Sisyphe

« Car le mot d’ordre du bourgeoisisme est le principe inverti des forts – celui qui n’est pas contre moi est pour moi. Si c’est à ce point de vue-là que nous envisageons l’âme du Loup des steppes, il nous paraît destiné à être un non-bourgeois par le degré même qu’atteint son individualité, car toute individualisation poussée à l’extrême se tourne contre le moi et tend à le détruire. Nous... Lire l'avis à propos de Le Loup des steppes

9
Avatar Sisyphe
10
Sisyphe ·
Toutes les critiques du livre Le Loup des steppes (43)
Vous pourriez également aimer...