Désillusions estudiantines

Avis sur Le Maître des illusions

Avatar Carole_Barbier
Critique publiée par le

Dès les premières lignes, je n'ai su déterminer si j'aimais ou non ce que je lisais. J'ai refermé ce livre hier et je ne sais toujours pas.
Pourtant, je voulais arriver à la fin ce qui je l'avoue n'a pas toujours été le cas. Un livre qui m'ennuie, me gêne ou pour lequel je ne ressens pas d'intérêt, je ne le finis pas.
J'en conclus que j'ai éprouvé un intérêt certain, peut-être un léger voyeurisme pour cette histoire d'étudiants américains.
Richard, étudiant en littérature, rejoint un groupe fermé d'étudiants en littérature grecque. Ils ont la vingtaine dépravée et tentent de nombreuses expériences liées à l'alcool, la drogue, le sexe.... mais ils vont loin, trop loin et cela les amène au meurtre (cela n'a rien d'un spoiler, le résumé du livre en fait mention).
J'ai été marquée par l'abandon, la légèreté des adultes référents dans une société où l'étudiant, livré à lui-même, expérimente sans fin, sans limite, sans âme.
Ceci est une fiction mais peut-on vraiment penser que cela n'existe que dans les livres ?
Une livre qui me laisse tristement surprise de tant de décrochages, dérapages, gâchis.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 292 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Carole_Barbier Le Maître des illusions