Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Molière, le génie.

Avis sur Le Misanthrope

Avatar Rafy_007
Critique publiée par le

Si je vous dis : grand auteur français. Vous penserez sans doute à Dumas, Hugo, Proust, Flaubert, Baudelaire... Réduisons le trait. Si je vous dis : grand dramaturge français. Vous penserez sans doute à Corneille, Racine, Hugo. Molière, après. Pas tout de suite.

C'est étrange. Molière, bien qu'étudié du collège au lycée, n'est presque pas vu comme un très grand auteur français, qui aurait marqué la littérature de son empreinte.
J'y vois deux raisons. La première, c'est le genre dans lequel évoluait Molière : la comédie. A son époque, on considérait la comédie comme un genre mineur, bien loin de la noblesse de la tragédie. Tout était grand dans la tragédie : les sentiments, les personnages..
Alors que la comédie, le rire, c'était la bassesse. Destinée aux paysans ou aux bourgeois, mais pas aux grands de la société.

Aujourd'hui encore, on est plus marqués par les tragédies du XVIIè siècle que par les œuvres de Molière : Phèdre, le Cid, Andromaque... Oeuvres magnifiquement bien écrites, on reconnaît tous leurs vers.
C'est là la seconde raison : Molière n'écrivait pas incroyablement bien. Ça n'était pas Corneille, ni Racine... Son style ne nous frappe pas tout de suite, on n'y voit moins la beauté et la poésie. Même si Molière c'est quand même pas de la merde sur la forme. Ce qui fait qu'on n'a moins d'intérêt à LIRE Molière, mais bien plus d'intérêt à voir ses pièces. Donc, bon auteur et grand dramaturge ?

Molière est un très grand auteur. Et aussi un très grand dramaturge.
Il a réussi à créer des personnages intemporels - et c'est pour ça qu'ils sont devenus classiques. On a pu voir récemment des pièces de Molière légèrement détournées et adaptées à des problématiques très actuelles, totalement anachroniques par rapport aux pièces originales.

C'est ça la force principale de Molière. Norman fait des vidéos (de merde) n'a rien inventé.
Molière l'a fait quatre siècles plus tôt avec bien plus de brio. Molière, c'est inventer un personnage à la fois singulier et incroyablement universel. Harpagon, Sganarelle, Argan... Ces personnages résonnent en nous avec force, ils vivent et vivront toujours tant que l'humanité perdurera.
Car Molière a su, avec tant de génie, analyser l'homme, le comprendre, et le retranscrire dans une fiction pour nous l'opposer avec tant de justesse et de vérité que ça en devient troublant.

Je ne parle évidemment pas du génie comique de Molière, qu'il soit de geste, de situation ou de parole... c'est notoire, Molière est hilarant et avait vraiment beaucoup de talent là-dedans.

Mais étrangement, le Misanthrope, l'œuvre que je critique en ce moment, n'est pas drôle. C'est la plus tragique des comédies existantes, à la manière de Dom Juan...
Peut-être qu'Alceste a un potentiel comique, dans sa haine de l'humanité, peut-être que les injustices qui lui arrivent peuvent faire rire... Mais c'est un rire jaune.
Alceste fait écho en nous, nous fait réagir. Ce qu'il combat au XVIIè siècle n'est pas si éloigné d'aujourd'hui.
Philinte non plus n'est pas en reste, qui représente selon moi parfaitement la vision de Molière. L'humaniste, l'altruiste...

Molière, c'est l'universalité à travers le temps et l'espace.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 411 fois
6 apprécient

Autres actions de Rafy_007 Le Misanthrope