Couverture Le Monde d'hier

Critiques de Le Monde d'hier

Livre de (1944)

Critique de Le Monde d'hier par BibliOrnitho

Le Monde d’hier n’est pas un roman. C’est un testament : celui de l’auteur qui se suicida avec son épouse le 22 février 1942, après avoir envoyé à son éditeur – la veille – son manuscrit. Car lorsque Stefan Zweig travaille à son œuvre ultime – son Grand-Œuvre, son Chef-d’Œuvre (les majuscules son intentionnelles) – sa décision de quitter ce monde d’en bas est déjà prise. Le Monde d’hier... Lire la critique de Le Monde d'hier

38 15
Avatar BibliOrnitho
10
BibliOrnitho ·

Si loin, si proche

D'abord, quelle leçon d'histoire ! Et quelle vie ! Stefan Zweig nait en 1881 et meurt en 1942, quelques jours après avoir mis un terme à l'écriture de ce magistral Le Monde d'hier : six décennies marquées par l'achèvement de la Révolution industrielle, un changement de siècle et deux Guerres mondiales. Ce témoignage construit chronologiquement comme une suite de... Lire l'avis à propos de Le Monde d'hier

25 27
Avatar Théloma
9
Théloma ·

lemonde.hier

"Le monde d'hier" paraît pour la première fois en 1944. Deux ans après le suicide de son auteur, dix ans après son exil anglais puis brésilien, loin de l'air autrichien rendu irrespirable par la montée du nazisme. Autobiographie crépusculaire, le livre retrace la carrière et la vie d'un Zweig humaniste, profondément attaché au Vieux Continent, et désespéré par les déchirements des deux guerres... Lire l'avis à propos de Le Monde d'hier

8 3
Avatar Troll
7
Troll ·

Le monde d'hier, le Zweig d'aujourd'hui

Ni plus ni moins que la vie publique et intellectuelle de Zweig, depuis le secondaire dans les années 1890 jusqu'à la seconde guerre mondiale. Comme il le dit dès le début, sa vie ne mérite d'être relatée qu'en ce qu'elle représente son temps. Zweig décrit avec des mots très précis l'édifice social et culturel qu'est l'Autriche, empire millénaire en cette fin de siècle. Synthèse... Lire la critique de Le Monde d'hier

13 10
Avatar Fabrizio_Salina
8
Fabrizio_Salina ·

L’ombre est fille de la lumière

Écrivain talentueux, Stefan Zweig ne réussit pourtant dans sa vie qu’à écrire un seul roman, L’Impatience du cœur. Durant ses longues heures de travail, toute sa production littéraire, nouvelles, biographies, était considérée comme un prélude à son grand œuvre qu’il se réservait pour un temps non déterminé. Le Monde d’hier vient parachever symboliquement cet ensemble, non... Lire l'avis à propos de Le Monde d'hier

9 7
Avatar -Ether-
8
-Ether- ·

Le dernier des humanistes

Comme s'il avait senti que son monde allait de nouveau basculer, que de son vivant il ne verrait plus l'Europe libérée de ses démons, c'est en 1934, juste après l'accession d'Hitler au pouvoir en Allemagne, que Stefan Zweig commence la rédaction de ces mémoires, lui qui ne devait mourir qu'une dizaine d'années plus tard. C'est que sa conscience spirituelle, son esprit si pleinement... Lire l'avis à propos de Le Monde d'hier

7 16
Avatar Fwankifaël
8
Fwankifaël ·

"Toute l'absurdité d'une guerre européenne se manifesta à mes sens avec une parfaite évidence"

Autobiographie de Stefan Zweig, ayant inspiré "The Grand Budapest Hotel", mais aussi plaidoyer pour l'unité européenne et essai historique : nombreuses furent les raisons qui me poussèrent à lire ce livre et rarement un livre m'aura autant captivé, et pris autant de temps pour être digéré. Parce que Stefan part de loin, de sa Vienne natale au temps du puissant Empire Austro-Hongrois, alors en... Lire l'avis à propos de Le Monde d'hier

6 2
Avatar Floax
8
Floax ·

Critique de Le Monde d'hier par jessyka

J'aime autant vous dire que la seule lecture de ce bouquin là vaut mieux que tout les manuels d'Histoire ou les cours d'un professeur moyen de lycée. De plus, Stefan Zweig mêle ici - et ce agréablement - histoire politique et artistique. Cette oeuvre considérée comme autobiographique livre finalement bien peu de la vie de Zweig. En effet, il faut attendre un peu plus de 300 pages pour entendre... Lire la critique de Le Monde d'hier

6 1
Avatar jessyka
8
jessyka ·

Avec moi sur une île déserte

C'est la première idée qui me vient quand je pense à ce livre : je l'emporterais avec moi sur une île déserte. Portrait sublime de l'Europe de l'époque, de son amour pour son pays, de ses espoirs, de ses désillusions, de son désespoir face à la chute... comme s'il démontait pierre après pierre la jolie maison que vous avez toujours connue, la seule, l'unique, votre chez vous. On sent venir... Lire l'avis à propos de Le Monde d'hier

4 1
Avatar EdPoissonVolant
10
EdPoissonVolant ·

Européen

Sur les conseils de mon "éclaireuse zweiguienne", après quelques nouvelles, la biographie de Marie-Antoinette, j'ai entrepris la lecture de cette autobiographie de Stefan Zweig. Je connaissais le style, j'ai découvert l'homme. Après quelques chapitres qui décrivent son adolescence viennoise, ses goûts littéraires, son admiration pour des poètes... Lire la critique de Le Monde d'hier

4 9
Avatar Mamzelle_Jeanne
9
Mamzelle_Jeanne ·