Godwin orbital

Avis sur Le Monde du fleuve - Le Fleuve de l'éternité,...

Avatar ExEgo
Critique publiée par le

Si l'idée de base est excellente, le livre l'est beaucoup moins. Mon avis est très mitigé ; je vais me montrer un brin sévère, non seulement parce que les critiques sur Le Fleuve De L'Eternité étant ici majoritairement positives, j'imagine que les bons points ont été largement soulignés, mais aussi parce que je trouve honnêtement que ce livre ne mérite pas sa renommée.
L'écriture est simple, la narration est fluide et l'action bien distillée ; la sensation de vivre une aventure est très forte : tout cela est vrai. Seulement, les personnages principaux sont très antipathiques. Les psychologies tournent trop vite et trop platement autour du sexe, de sa nécessité – et, bouffonnerie existentielle, de la question juive ! L'humanité est depuis la nuit des temps en orbite autour du point Godwin.
Burton est un prétentieux connard qui se veut héroïque. Alice, une caricature détestable de la bourgeoisie puritaine. Frigate, le Yankee, est assez ambigu pour être vaguement intéressant - antithèse d'un leader mais bras droit finaud, il donne la réplique à Burton dans les quelques discussions intéressantes qui parsèment le récit. Monat l'extraterrestre est un genre de sage improbable, dont on se serait bien passé ; quand l'idée à la source du récit ouvre tant de possibilités de réflexions, comme une mise-en-abîme fondamentale à la fois de l'Univers et de l'inconnu, pourquoi résoudre la question extraterrestre aussi vite et aussi arbitrairement, sans la moindre nuance ? Et il y a Lev Ruach aussi, dont on retiendra qu'il n'a que quelques neurones mal connectés.
Les réflexions jonchant le récit rasent dangereusement les pâquerettes, et les sentiments se font rares ; lorsqu'ils se présentent, on n'y croit pas une seconde. Dans l'ensemble, toute cette aventure pue la bêtise et la testostérone. L'humanité y est un troupeau répugnant.
Je retiendrai de ma lecture une bataille navale captivante au milieu du livre. Pour le reste, je regrette d'avoir directement acheté l'intégrale parce que la renommée de l'oeuvre et la beauté de l'édition m'ont convaincu de le faire ; il me sera très difficile de lire les tomes suivants, ce premier tome étant considéré par la plupart comme le meilleur.
Je le relirai peut-être un jour. J'en attendais beaucoup. Je l'aurais sans doute beaucoup plus apprécié en en attendant moins, car il n'est vraiment pas mauvais ; il est seulement très décevant.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1118 fois
5 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de ExEgo Le Monde du fleuve - Le Fleuve de l'éternité, tome 1