Horror Poet Lovecraft

Avis sur Le Mythe de Cthulhu

Avatar Pinto-Vegas
Critique publiée par le

Honnêtement, Stephen King peut aller se rhabiller. Non je déconne, je sais bien que le King lui-même admire Lovecraft. Mais quand même, ce type est un véritable génie de l'horreur pure.

Ce livre se compose de six nouvelles d'horreur, dont le narrateur nous relate à chaque fois son témoignage. Les histoires se passent généralement dans un bled un peu paumé des États-Unis, genre le village de rednecks où ils savent à peine parler, et tournent autour d'un même artifice : une baraque ou un endroit maudits, des disparitions, des phénomènes inexplicables, etc. Le narrateur a été le témoin des monstruosités qui ont eu lieu, et insiste souvent sur le fait qu'il ose à peine nous en parler de peur de passer pour un fou (et de nous rendre fous), ce qui accentue l'effet dramatique des situations ainsi que leur réalisme.

D'une certaine façon, je suis content de ne découvrir Lovecraft que maintenant, parce que si j'avais lu ce livre à 15 ans, je me serais fait chier comme un rat. Là, au contraire, ce style si particulier propre à Lovecraft me laisse sous le charme. Ces petites nouvelles, d'une trentaine de pages chacune, sont l'excellence même de l'horreur pure, au réalisme saisissant. L'histoire "La peur qui rôde" m'a particulièrement fait frémir, mais c'est la compilation de ces six témoignages qui pose l'ambiance du maître. A lire un soir où les volets claquent, si possible.

Je ne serai ni le premier ni le dernier à recommander Lovecraft, mais je sais que jamais aucun film ne pourra retranscrire l'horreur d'une manière aussi bouleversante.
Vivent les livres, donc.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 2266 fois
15 apprécient

Autres actions de Pinto-Vegas Le Mythe de Cthulhu