Couverture Le Nom de la rose

Critiques de Le Nom de la rose

Livre de (1980)

Lector in fabula

C'était il y a longtemps maintenant. Pour vous dire à quel point ça remonte, j'étais alors collégien. Une nuit, entre un dimanche et un lundi, le Ciel décida de nous faire un cadeau majestueux : un paquet de neige haut comme ça, de la neige bien lourde et dense. Résultat : au lever, le lundi matin, pas d'électricité, pas de téléphone (c'était des lignes téléphoniques, à l'époque), pas de... Lire l'avis à propos de Le Nom de la rose

55 8
Avatar SanFelice
9
SanFelice ·

Une page d'histoire sur la chrétienté

Le Nom de la Rose, c'est tout simplement une des plus belles immersions dans l'univers d'un monastère, une mise en scène des débats politiques et théologiques violents entre les différents ordres monastiques, et rien que pour ça, c'est déjà à lire. Ensuite Umberto Eco oublie un peu qu'il est un érudit et ne nous facilite pas forcément l'accès à son livre, mais une fois plongé dans l'histoire,... Lire l'avis à propos de Le Nom de la rose

25
Avatar Hypérion
9
Hypérion ·

N'oubliez pas le dictionnaire de latin

Je ne dirai plus jamais qu'une phrase est « un peu trop longue » à un auteur amateur. J'ai lu pour la première fois de ma vie, une phrase de description/énumération qui faisait plus d'une page. Vous l'aurez deviné, le style est parfois un peu lourd mais la plupart du temps, c'est très plaisant à lire. Le côté policier et la vie monastique sont intéressants à lire, mais parfois les débats... Lire la critique de Le Nom de la rose

11 3
Avatar Nariel-Limbaear
9
Nariel-Limbaear ·

L’ignominieux secret de l’abbaye…

En l’an 1327, un ex-inquisiteur et son apprenti secrétaire, sont sollicités par l’abbé d’une petite abbaye, pour enquêter sur la mort tragique d’un des moines poussés par dessus les falaises… Thriller monastique sur fond de théologie, philosophie et inquisition… On y découvre la vie recluse et ”hermétique” des moines dans la période la plus sombre et obscure du moyen-âge. On assiste à leurs... Lire la critique de Le Nom de la rose

7
Avatar Karaziel
10
Karaziel ·

Le livre de l'horreur

Ayant traversé une période Moyen-Age/Templiers je me mis en quête de bons thriller monastiques quand on m'a conseillé Le Nom de la Rose. Ayant vu le film il y a un bon paquet d'années je me suis dis qu'au moins ça ne viendra pas gâcher ma lecture (et puis imaginez Sean Connery à chaque coin de page moi ça me convient tout à fait). On m'a aussi prévenu que c'était un livre assez...hardu. En... Lire l'avis à propos de Le Nom de la rose

12
Avatar Weliany
5
Weliany ·

Balade dominicale Eco-logique.

Voici ma première critique sur SC, qui n'en est pas réellement une d'ailleurs, car je n'ai pas la prétention de juger une œuvre , surtout littéraire, avec aussi peu de recul et d'expérience. Je vais donc organiser ma "critique" de la manière suivante pour l'ensemble des bouquins lus: 1/ Extraits du livre que j'ai aimés et sélectionnés avec grand soin ; 2/ Petit avis, très subjectif, du... Lire l'avis à propos de Le Nom de la rose

4
Avatar Alex DeLarge
9
Alex DeLarge ·

Un chef d'oeuvre qui peut paraître difficile d'accès

Pour moi, Le Nom de la rose était avant tout un film de Jean-Jacques Annaud, que j'ai connu à l'école primaire. (je devais avoir une passion pour ce réalisateur, puisque le film « L'ours » a aussi baigné toute mon enfance) Bref j'avais regardé Le Nom de la rose sous l'impulsion de notre prof de CE2 au moment où elle nous apprenait la période du Moyen-Age et qui nous conseillait de le voir... Lire l'avis à propos de Le Nom de la rose

4
Avatar Alexiel
9
Alexiel ·

Pas convaincu.

Inutile de revenir sur l'érudition de l'ensemble. Tout ça est fort vrai et c'est même ce qu'il y a de mieux dans le livre. Sauf que ce dernier a la vocation d'être un roman et c'est là que le bât blesse. Car au-delà de toutes ses qualités, Eco n'est pas un bon romancier (c'est pas un drame, on peut être bon pour plein d'autres trucs passionants). Construction, personnages, dialogues (là ça... Lire l'avis à propos de Le Nom de la rose

4 5
Avatar Shonagon
4
Shonagon ·

Pour ceux qui veulent un livre sur le moyen-âge, sans forcément attendre un roman policier

Comme je suis déçu de ne pas avoir aimé davantage ce livre qui pourtant réuni deux genres que j'aime tant, le roman policier et le roman historique ! Le gros défaut de ce livre vient de son rythme et plus précisément de l'équilibre (inexistant) entre roman policier et roman historique. Si votre souhait est de vous plonger dans le moyen-âge religieux, de connaître ce qu'a pu être... Lire l'avis à propos de Le Nom de la rose

1 2
Avatar Stan Bsn
4
Stan Bsn ·

La science, le savoir et le pouvoir au centre des convoitises

Le Nom de la rose, que j'ai d'abord connu grâce à l'adaptation de Jean-Jacques Annaud au cinéma (1986), brille par son originalité. Umberto Eco, grand théoricien en sémiotique, a réussi, en 1980, à écrire un grand roman policier dans un français aux tonalités médiévales. Tiré du manuscrit de Don Adson de Melk, traduit par Don J. Mabillon en 1842, célèbre moine bénédictin et historien français,... Lire l'avis à propos de Le Nom de la rose

2
Avatar EugénieF
8
EugénieF ·