Couverture Le Pavillon des cancéreux

Critiques de Le Pavillon des cancéreux

Livre de (1968)

Critique de Le Pavillon des cancéreux par SanFelice

« Cet automne-là, j'ai appris que l'homme peut franchir le trait qui le sépare de la mort alors que son corps est encore vivant. Il y a encore en vous, quelque part, du sang qui coule mais, psychologiquement, vous êtes déjà passé par la préparation qui précède la mort. Et vous avez déjà vécu la mort elle-même. Tout ce que vous voyez autour de vous, vous le voyez... Lire l'avis à propos de Le Pavillon des cancéreux

19 3
Avatar SanFelice
7
SanFelice ·

"Ne pas lancer les hommes à la poursuite du bonheur"

Deuxième roman de Soljenitsyne après Une journée d'Ivan Denissovitch. Publié quand Solji écrivait déjà en cachette ce qui allait devenir l'Archipel du Goulag sur des feuilles minuscules enterrées à droite à gauche dans les jardins amis. Roman grandement autobiographique, la trame a comme personnage principal Kostoglotov, qui a passé du temps dans un camp de travail, envoyé ensuite... Lire l'avis à propos de Le Pavillon des cancéreux

6
Avatar Kinoko
10
Kinoko ·

Critique de Le Pavillon des cancéreux par louisa

Étrange, j'avais créé une fiche pour une nouvelle édition de ce bouquin mais je suppose qu'elle a été supprimée parce que ça faisait doublon avec celle-ci... Ce livre est un monument de la littérature russe... Bien sûr le titre n'est pas très attirant mais c'est sa force de nous mettre en face de la réalité crue. Un pavillon de cancérologie dans les années 60 regroupe des malades venus de... Lire l'avis à propos de Le Pavillon des cancéreux

2
Avatar louisa
9
louisa ·

Mon premier Soljenitsyne

Pioché dans la bibliothèque des parents d'une amie lors de vacances en normandie et dévoré tôt le matin tandis que tout le monde dormait encore, ça a été une révélation. Depuis je n'ai pas pu m'empêcher d'acheter et de dévorer tous les Soljenitsyne qui ont eu le malheur de passer à ma portée. Un réalisme incroyable qui nous plonge dans l'atroce quotidien des malades et des radiologues alors que... Lire l'avis à propos de Le Pavillon des cancéreux

2
Avatar Grumph
10
Grumph ·

Critique de Le Pavillon des cancéreux par DimSum

Un hôpital situé dans une contrée reculée d'URSS rassemble des destinées que tout oppose. Glauque, bondé, le pavillon des cancéreux est le théâtre de rencontres, de drames, mais aussi de belles histoires, de joies, d'espoir. La réalité crue que décrit le livre d'Alexandre Soljenitsyne est proprement ahurissante : lorsqu'il n'y a plus de place dans les chambres bondées et crasseuses, les... Lire la critique de Le Pavillon des cancéreux

Avatar DimSum
9
DimSum ·

Critique de Le Pavillon des cancéreux par DogtorWoof

Ce livre est une révélation, d'une part du génie de Soljenitsyne qui reste peu édité en France et de la puissance du genre romanesque dans l'approfondissement des sciences humaines, en particulier dans le domaine médical. Lui-même guéri d'un cancer de l'estomac et bien sûr relégué, rescapé du goulag, Soljenitsyne, partiellement incarné par le personnage fascinant de Kostoglotov dépeint la vie... Lire l'avis à propos de Le Pavillon des cancéreux

1 2
Avatar DogtorWoof
10
DogtorWoof ·

Critique de Le Pavillon des cancéreux par John Ibigoud

Un maelström de vie de sentiment face à un mot qu'on n'ose souffler du bout des lèvre: Le cancer! Non, non ce n'est pas le cancer!Ce n'est pas ça! Tout ces hommes accablé par ce même mal regroupé dans un hôpital russe au temps de Staline, Membre du parti ou Exilé finalement égaux face à la maladie chacun en proie à ses doutes, ses espoirs. Un monument qui prend aux tripes laisse planer une odeur... Lire l'avis à propos de Le Pavillon des cancéreux

1
Avatar John Ibigoud
9
John Ibigoud ·

La fureur de vivre !

Le pavillon des cancéreux de Soljenitsine fût mon premier contact avec la littérature russe, à l'époque je commençais à m'interesser vaguement à la Russie et à sa culture, en fait à l'ex-URSS j'avais la curiosité de savoir après tout ce qui pouvait bien se passer là bas, il ya bien des hommes non? Un collégue de travail, russe d'origine, de mon père m'a alors recommandé ce livre pour m'initier... Lire l'avis à propos de Le Pavillon des cancéreux

1
Avatar Citron Bleu
10
Citron Bleu ·

Critique de Le Pavillon des cancéreux par madamedub

Alexandre Soljenitsyne connut les camps soviétiques, la guerre, l'exil au Kazakhstan, et les affres lancinants du cancer.De cette lutte incessante pour la survie, pour la vie, pour demeurer un homme lorsque les conditions se dégradent, il retire une réflexion profonde sur le cheminement personnel qui peut mener chacun au combat, à la résistance, à l'acceptation, au déni, à la peur ou à la mort.... Lire la critique de Le Pavillon des cancéreux

1
Avatar madamedub
9
madamedub ·