Couverture Le Postier

Le Postier

(1971)

Post Office

12345678910
Quand ?
7.7
  1. 0
  2. 2
  3. 4
  4. 2
  5. 9
  6. 24
  7. 77
  8. 135
  9. 79
  10. 26
  • 358
  • 32
  • 199
  • 4

Ici, nous suivrons donc les galères professionnelles et les méandres saumâtres de la vie de couple de Buko himself, à travers sa carrière de postier : quand on picole et qu’on est donc pas vraiment fiable, difficile de réussir ses tournées, surtout quand le supérieur est un sadique qui vous a à...

PostsLe Postier

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce livre ?

Critiques : avis d'internautes (8)

Le Postier
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
"Ceci est présenté comme une œuvre de fiction et n'est dédié à personne"

Aussi fou que cela puisse paraître, Bukowski ne fait pas que boire... Enfin si, mais il est difficile de boire sans le sou. Aussi, il n'a pas d'autre choix que de chercher un boulot. La Poste ? Elle a le mérite d'accepter toute sorte d'individus, y compris des loques comme Charles qui, de façon quotidienne, arrive au boulot avec une sacrée GDB (comprendre Gueule de Bois).... Lire l'avis à propos de Le Postier

5
Avatar didizimzim
9
didizimzim ·
Découverte
Critique de Le Postier par amandecherie

C'est toujours la même chose avec Henry Chinaski : il boit plus que de raison, s'acoquine avec des femmes sans qu'il ne se souvienne comment, a une technique infaillible pour gagner aux courses... et surtout il est toujours dans la dèche. Après ses multiples jobs, un boulot qui a l'air peinard : postier ! Ici, on retrouve les thèmes récurrents de Buk, mais aussi la Poste vécue comme l'endroit...

8 1
Avatar amandecherie
9
·
Critique de Le Postier par chinaskibuk

Premier roman pour Bukowski, auparavant il n'avait publié que des nouvelles et autres chroniques dans les journaux underground le LA Free Press et Open City (regroupées par la suite dans Journal d'un vieux Dégueulasse), ainsi qu'un recueil de poèmes dans une petite maison d'édition, tiré à 2000 exemplaires et aujourd'hui côté à plusieurs milliers de dollars. Aussi quand il est viré de la... Lire l'avis à propos de Le Postier

4 2
Avatar chinaskibuk
10
chinaskibuk ·
Merci.

Bukowski s'inspire encore une fois de son quotidien pour ce roman, "Post office", et fait donc vivre à son alter-ego romanesque Henry Chinaski les 11 années qu'il a passé au bureau de poste, en tant que facteur puis en tant qu'employé et, comme pour "Women", la description très amusante de ce qu'il vit débouche finalement sur quelque chose d'autre. Ici, d'une routine qui l'assassine un peu plus... Lire la critique de Le Postier

5 3
Avatar Stavroguiness
8
Stavroguiness ·
Chroniques de l'aliénation

Bukowski... Rien que de tenir un de ses livres entre les mains est un signe. Postman est, à mes yeux, son oeuvre la plus aboutie et dérangeante. La chronique d'une aliénation au travail, de la violence de la vie quotidienne qui noie le génie de chacun. L'oubli trouvé dans l'alcool, les femmes, le jeu. La soumission. Sans doute plus parlant qu'un pavé de Marx, toujours violent sans jamais tomber... Lire la critique de Le Postier

2 1
Avatar Gamble
9
Gamble ·
Toutes les critiques du livre Le Postier (8)
Vous pourriez également aimer...