👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Tout lecteur un peu aguerri sait qu'il ne faut pas se fier au nombre de pages d'un livre pour évaluer sa qualité. Aussi la littérature est-elle émaillée d'une multitude de courts écrits proposant de manière très concentrée ce qu'un pavé délaierait.

"Le prophète" de Khalil Gibran, auteur libanais de la première moitié du XXème siècle ayant vécu en exil la majeure partie de sa vie, s'inscrit à merveille dans cette veine et synthétise les messages spirituels exprimés dans la plupart des livres saints des grandes religions monothéistes, à commencer par la Bible, pavé s'il en est !

Avec "Le prophète", Khalil Gibran regroupe une vingtaine des grandes valeurs indissociables de la spiritualité universelle et de l'humanisme : l'amour, le bien et le mal, la raison et la passion, le travail, le mariage, la mort, l'enseignement, l'amitié, etc. et les traite avec une poésie infiniment légère et lumineuse, ce qui, de mon point de vue, doit en faire le livre de chevet de toute personne s'interrogeant sur son âme et la vie spirituelle dans un sens large.

A en croire Amin Maalouf, cet autre grand écrivain libanais, préfacier de mon édition Livre de Poche, le monde éditorial continue à exiler Gibran hors du cénacle de la littérature malgré l'énorme portée de son "Prophète" depuis sa première parution en 1923 et bien qu'il soit un livre de référence pour de nombreuses communautés (à commencer par les Libanais), sous prétexte qu'il se rapproche trop de l'oeuvre de Nietzsche, "Ainsi parlait Zarathoustra". Pour ma part, comme je n'ai pas lu ce dernier, je ne peux qu'affirmer que Gibran est un poète et un penseur digne d'éloges. La plume est belle, concise, merveilleusement imagée et chaque mot touche au cœur et/ou à l'esprit.

Puisqu'en littérature on aime catégoriser, j'apparenterais davantage "Le prophète" à d'autres œuvres brèves mais percutantes et qui tendent à cette même approche profonde et pourtant accessible de la spiritualité, à commencer par l'irremplaçable "Petit Prince" d'Antoine de Saint-Exupéry, ou encore l'intéressant "Siddhartha" d'Hermann Hesse.

Il n'est pas donné à tous les auteurs de parvenir à transmettre en quelques pages la quintessence de la spiritualité, même si beaucoup s'y essaient, en témoigne le lamentable "Alchimiste" de Paulo Coelho. "Car il y a beaucoup d'appelés, mais peu d'élus" (Matthieu, 22-14).

Gwen21
8
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à ses listes 2017, Challenge MULTI-DÉFIS 2017 et Challenge 1914-1968 : entre deux points de rupture - Edition 2017

il y a 5 ans

Le Prophète
Hypérion
10
Le Prophète

Mystique

Livre de chevet indispensable. D'une poésie rare, ce livre est un enchainement de paraboles et d'aphorismes envoutants, nous poussant à l'introspection, à une forme de réflexion qui échappe au...

Lire la critique

il y a 11 ans

26 j'aime

2

Le Prophète
Amrit
7
Le Prophète

Ainsi parlaient les sages... version courte !

Je suis typiquement la cible de ce genre de livres, chercheur de spiritualité devant l'éternel. J'ai donc forcément été touché par ce petit recueil d'aphorismes, par sa grâce poétique, son...

Lire la critique

il y a 9 ans

19 j'aime

2

Le Prophète
Jeolen
5
Le Prophète

Petit parfait à l’usage de ceux qui veulent se rassurer sur leur vision du monde

D’un livre quelconque qu’on n’a pas aimé, on dit qu’on n’est pas rentré dedans, qu’il n’a pas su nous happer, qu’il est mauvais – bref, que le problème vient du fichu bouquin dont on espérait mieux...

Lire la critique

il y a 8 ans

14 j'aime

La Horde du contrevent
Gwen21
3

Critique de La Horde du contrevent par Gwen21

Comme je déteste interrompre une lecture avant le dénouement, c'est forcément un peu avec la mort dans l'âme que j'abandonne celle de "La Horde du Contrevent" à la page 491 (sur 701). Pourquoi...

Lire la critique

il y a 8 ans

57 j'aime

21

La Nuit des temps
Gwen21
10

Critique de La Nuit des temps par Gwen21

Je viens d'achever la lecture de ce petit livre qu'on me décrivait comme l'un des dix livres de science-fiction à lire dans sa vie sous peine de mourir idiot. Je viens d'achever la lecture de ce...

Lire la critique

il y a 8 ans

49 j'aime

9

La Disparition de Stephanie Mailer
Gwen21
1

Critique de La Disparition de Stephanie Mailer par Gwen21

Jusqu'à présent, de Joël Dicker, je ne connaissais rien ou plutôt pas grand chose, c'est-à-dire le nom de son premier roman "La vérité sur l'affaire Harry Quebert". Depuis cette parution...

Lire la critique

il y a 4 ans

27 j'aime

7