I love you J.R.R Tolkien

Avis sur Le Seigneur des anneaux - Intégrale

Avatar Petitbarbu
Critique publiée par le

En arrivant sur Sens Critique, je pensais honnêtement ne jamais mettre de 10. J'ai été éduqué à l'école de la république où les professeurs te répètent sentencieusement que la perfection n'existe pas, la note parfaite non plus et tous ceux qui mettent des 20/20 ou des 10/10 sont de parfaits incompétents. Pour parodier De Musset (parce que ça fait culturé, nom de gu de nom de gu) La perfection n'existe pas ; le comprendre est le triomphe de l'intelligence humaine.

Mais pour Lord of the Ring, j'ai pas pu faire autrement, voila pourquoi ce texte est moins une critique qu'une justification, une justification d'une note qui n'est pas juste, qui n'est pas raisonnée, pas argumentée. C'est la critique d'un petit garçon qui parle de SON livre préféré, sans nuance ni chichi. Bon, je vais nuancer un peu, mais plus tard, et vraiment un peu.

Le Seigneur des anneaux c'est mon livre de chevet favori, l'ouvrage qui a donné libre court à mon imaginaire. Je l'ai lu très jeune, et que je n'ai cessé de le lire depuis. C'est d'ailleurs en feuilletant distraitement Les Deux Tours que je me suis demandé pourquoi je ne l'avais pas encore ajouté à ma collection Sens Critique, et que la question de la note s'est posée avec acuité.

Je ne pouvais pas me résoudre à mettre un neuf, parce qu'un neuf c'est trop réducteur. C'est pour ce qui m'a marqué, qui m'a fait passé un très bon moment et que je reverrais avec plaisir.
Mais le Seigneur des anneaux c'est bien plus que ça. Ce livre a participé à ma construction en tant qu'adulte, m'a accompagné, m'a permis d'étoffer ma réflexion tant philosophique que littéraire.

Chantre, conteur, historien, Tolkien est tout à la fois. Il a bâti un monde d'une formidable cohérence, avec une théogonie et une histoire dense. Il a donné à son œuvre une vraie portée philosophique et par bien des aspects il se pose en critique de sa société. Son travail a fourni les cadres de la Fantasy moderne, c'est dire l'importance du bonhomme.
Plus encore, l'aspect critique du désenchantement du monde est ce qui a été tant important pour moi, à une époque où tu passes de la tendre enfance à l'ingrate adolescence, ce thème revêt un sens tout particulier et tout personnel. Pour Tolkien, c'est l'enfer des tranchée, les guerres, le progrès à outrance de la société dans laquelle il vit qui lui inspire ça. C'est bien plus profond qu'un émoi d'adolescent, je le concède.

Alors oui, voila la nuance : le style littéraire n'est pas parfait. Oui, certaines tournures sont ampoulées, certaines descriptions sont trop longues.
Peut-on lui faire un autre reproche ? Sûrement, mais je n'en vois pas. Pour moi ce livre, c'est et ça restera un merveilleux moyen de s'évader, de voyager et de se retrouver dans la terre du milieu. Geste épique, épopée homérique, œuvre fantastique, ce livre a depuis longtemps conquis mon cœur. Il ne mérite pas la note parfaite, loin de là. Mais celle-ci reflète ma profonde tendresse pour l'ouvrage, pour la série en générale. Ceci n'était pas une critique, c'était un aveu d'amour.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 281 fois
10 apprécient

Petitbarbu a ajouté ce livre à 1 liste Le Seigneur des anneaux - Intégrale

  • Livres
    Cover Lu et à lire

    Lu et à lire

    Lu et à lire, liste d'ouvrages lu pour le plaisir. Sans buts ni notes. Cherche bons livres Certains sont notés finalement,...

Autres actions de Petitbarbu Le Seigneur des anneaux - Intégrale