Redécouverte en ligne !

Avis sur Le Sorcier de la montagne de feu - Défis...

Avatar Amrit
Critique publiée par le

Loin d'être la stigmate d'une régression, la préservation des amours d'enfance et d'adolescence peut faire office de garde-fou pour l'esprit adulte pris dans le tourbillon des responsabilités. Souviens-toi de ce que tu aimais, et tu comprendras mieux ce que tu es aujourd'hui.

A la suite de mes passions pour la mythologie, les dinosaures et les aventures de Picsou, est venu mon intérêt pour les Livres dont VOUS Êtes le Héros. C'était vers l'âge de 12 ans et j'avais déjà manqué l'âge d'or de cette légendaire collection. Les rééditions de 1997, par contre, ont eu un certain succès aussi, et je m'étais engouffré dedans avec deux ou trois de mes amis d'école. J'avais commencé avec la superbe série de Quête du Graal pour m'intéresser un peu après à la série de base: Défis Fantastiques. J'aime faire les choses méthodiquement, je me suis donc procuré ce fameux opus princeps: Le Sorcier de la Montaaaagne de Feu (oui, l'armée de "a" est importante).

On va être direct: à mon humble avis, cette série n'a jamais été la meilleure dans le petit monde des livres-jeux, et ce, malgré sa réputation. Les tomes écrits par Ian Livingston, surtout, m'ont toujours semblés n'être que de bêtes "portes-monstres-trésors" laborieux avec un seul et unique chemin gagnant. Et pourtant, allez savoir pourquoi, lorsque j'ai découvert il y a quelques jours que ces livres avaient été adaptés en ligne, et proposés gratuitement, une brusque envie de me replonger dans ces tortures adolescentes s'est agrippée à mon cerveau pour ne plus le lâcher.

Le site, c'est celui-ci, et il est vraiment génial: https://www.beheros.ws/

Les avantages sont nombreux:

  • Plus besoin de dés, ni de calculs un peu lourdingues pour suivre le déroulement des combats. Tout est évidemment automatisé. Or, ce sont les combats qui m'empêchaient précisément de me relancer dans un de ces livres, ne me voyant pas aujourd'hui passer de longues minutes à me battre avec des dès à la moindre rencontre de monstres (qui sont nombreux, cela va sans dire.). Sur beheros, tout est très rapide et fluide.

  • L'immersion. Certes, les bouquins ont un charme inattaquable. Mais le site est vraiment très joli et particulièrement ergonomique. J'ai littéralement redécouvert Le Sorcier de la Montagne de Feu, confortablement installé et au chaud, avec l'OST de Skyrim dans les oreilles. On a même droit à des illustrations directement sorties du bouquin, complétées par d'autres images qui collent parfaitement aux situations. Les différentes fiches techniques (personnage, équipement...) sont facilement accessibles aussi. Que du bonheur.

  • Les récompenses. En terminant une aventure, on reçoit des écus qui permettent d'acheter des aides en cours de partie (sauvegarde en cas de mort, relancer les dés à la création du personnage, retrouver ses stats aux max...). Non seulement ça permet de rendre un tout petit peu plus confortables certaines aventures à la difficulté vraiment atroce, mais en plus, on n'a pas l'impression de tricher puisqu'on gagne ces écus à la sueur de notre front. Cet ajout fait vraiment toute la différence, pour moi.

  • Plus moyen de tricher, justement. Oh, ça va, on l'a tous fait... Cette fois, la victoire se méritera !

  • Un score en fin de partie a été ajouté, permettant un classement des joueurs (essayez de me battre, marins d'eau douce !)

Au niveau des points négatifs, je n'ai rien trouvé. En grattant un peu, je dirais qu'il est dommage qu'on ne puisse plus se servir du numéro des paragraphes pour rebrousser chemin lorsque cela n'est pas indiqué par l'auteur. Un exemple: je commence par tourner à droite dans un embranchement et j'arrive devant un escalier qui descend. Je me dis qu'on arrive à une nouvelle partie du labyrinthe et que je voudrais revenir sur mes pas pour fouiller des embranchements délaissés avant de continuer. Rien ne m'en empêche physiquement, sinon que l'auteur oublie de proposer ce choix. Avec les bouquins, il suffisait de noter les numéros de paragraphe sur son plan et, hop ! On revenait sur ses pas de par sa propre volonté, sans tricher. Sur beheros, bien sûr, cela n'est malheureusement plus possible. Il faudrait alors que le créateur du site rajoute lui-même ces choix... Je pense également à certaines utilisations logiques de mon équipement mais non prévues par les auteurs. Cela arrivait rarement, mais j'avais alors la même satisfaction que lorsque je découvre du gameplay émergeant dans un jeu vidéo. Rien d'émergent ne pourra plus advenir sur le site, puisqu'on est "bloqués" par les choix prédéfinis. Bref, tout ça, c'était juste pour pinailler puisque je n'ai rien trouvé comme points vraiment négatifs.

Terminons par une critique rapide du livre en lui-même. Je n'en avais pas un souvenir mémorable et j'ai pourtant passé un agréable moment. Une fois que j'ai accepté le fait qu'il n'y avait aucun scénario, j'ai pu me laisser porter par l'aspect purement ludique du titre. Le Sorcier de la Montagne de Feu se présente comme une sorte de casse-tête spatial qui demande non seulement de trouver son chemin mais aussi les objets indispensables à l'ouverture du coffre à trésor final. On se met alors à tout fouiller consciencieusement et à tracer une carte (oui, c'est toujours possible de tracer une carte avec beheros ! Si on manque de patience, il y a aussi une carte pré-tracée à disposition...) pour tenter de se représenter un environnement hostile et spatialement déroutant. J'ai trouvé le défi global parfaitement équilibré, notamment grâce aux différentes façons d'aborder les combats (fuite, chance, objets spéciaux). On ne retrouvera pas forcément ce souci du détail dans tous les Défis Fantastiques...

Retenter ce jeu adulte est plus que bienvenu. Certes, l'univers proposé par ce premier tome est parfois encore très naïf voire enfantin. Mais le défi ludique est bien présent, exactement comme lorsqu'on rejoue aujourd'hui à un vieux dungeon crawler. Enfin, c'est peut-être la parfaite occasion de faire découvrir ces aventures aux gosses d'aujourd'hui, qui ne se sentiraient peut-être pas attirés par la version papier. Quoi qu'il en soit, j'attends de pied ferme la sortie des volumes suivants (4 tomes sur la soixantaine de Défis Fantastiques pour l'instant sont proposés sur le site), particulièrement ceux qui proposent davantage de narration...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 333 fois
10 apprécient

Amrit a ajouté ce livre à 2 listes Le Sorcier de la montagne de feu - Défis fantastiques, tome 1

Autres actions de Amrit Le Sorcier de la montagne de feu - Défis fantastiques, tome 1