👉 27 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Éric Zemmour est probablement l'un des polémistes français les plus populaires. Iconoclaste, anti-conformiste, pertinent et brillant pour les uns. Provocateur, misogyne, homophobe et raciste pour les autres. Sa capacité à ne laisser personne indifférent tout en parvenant à faire exploser les compteurs d'audience donne le sourire aux patrons de l'audiovisuel qui se l'arrachent. Mais Zemmour est avant tout journaliste et écrivain. Son treizième essai, "Le Suicide Français" apparaît en quelque sorte comme un récapitulatif de toutes ses prises de position. Cette analyse historique, politique, économique et sociétale des quarante dernières années, contrairement à ce que certains ont pu laisser croire, ne s'attarde pas uniquement sur l'immigration, l'intégration et l'islam, composantes parmi tant d'autres du "déclin français" décrit par l'auteur. Sans aucune retenue, les trahisons successives de la gauche et de la droite envers l'indépendance et l'indivisibilité de la France sont minutieusement décrites et commentées avec ironie. Outre les chapitres consacrés à la perte de souveraineté nationale, Zemmour se fait le plaisir de décrire et dénoncer sans tabou le pouvoir grandissant des lobbys communautaires (le chapitre consacré au CRIF ainsi qu'à l'instrumentalisation de la Shoah sont d'un rare courage) et sociétaux sur le pouvoir, avec une seule finalité : détruire toute notion de nation française, en répudiant son histoire, ses traditions, sa culture et ses mœurs. Le résultat final de cette destruction progressive serait la mutation du citoyen français en un individu déraciné, interchangeable et remplaçable, voire jetable, comme n'importe quelle marchandise donnée en pâture aux chiens fous de la mondialisation. Éric Zemmour a cependant oublié quelque chose : un chapitre consacré aux solutions potentielles... À moins qu'il ne s'agisse de donner des clés de compréhension au peuple français, dans l'optique d'une reconstruction future.
Herbo
8
Écrit par

il y a 7 ans

23 j'aime

4 commentaires

Le Suicide français
Alexandre_Gauzy
1

Eric Zemmour : le révisionnisme historiographique

Le dernier méfait d’Eric Zemmour en date, le Suicide Français [2014, Albin Michel] aurait pu très bien passer inaperçu. Zemmour fait ici du Zemmour : il prend des points sur lesquels une communauté...

Lire la critique

il y a 7 ans

80 j'aime

31

Le Suicide français
borychanski
2

Critique de Le Suicide français par borychanski

Il y a une blague juive qui raconte l'histoire de deux ashkénazes à Varsovie : l'un lit le journal du ghetto, et l'autre lit le journal Polonais. Le premier s'exclame "Oï oï oï les pogroms, les...

Lire la critique

il y a 7 ans

76 j'aime

23

Le Suicide français
villou
1

l'histoire de France pour les gros nuls.

Alors, dire que je l'ai lu est un grand mot. J'ai survolé le truc en le téléchargeant et je ne dirais pas que c'est de l'histoire pour les nuls, pas tout à fait en tout cas, car la série "pour les...

Lire la critique

il y a 7 ans

35 j'aime

30

Mommy
Herbo
3
Mommy

Dans l'air du temps

Chouchou de la presse cinématographique, Xavier Dolan semble avoir tout pour lui. De l'audace, de l'intelligence, et du pouvoir : il en est déjà à son cinquième film, à 25 ans. Cette énième histoire...

Lire la critique

il y a 7 ans

15 j'aime

4

On n'est pas couché
Herbo
1

Critique de On n'est pas couché par Herbo

- Humour de merde - Chroniqueurs incultes (depuis le départ de Natacha Polony qui relevait un peu le niveau des débats politiques) - Invités inintéressants la plupart du temps - Public de mouton qui...

Lire la critique

il y a 7 ans

15 j'aime

4