👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Cela fait des années que je voulais lire ce livre, mais j'ai préféré attendre le bon moment afin d'en apprécier la lecture (et j'ai bien fait).

J'ai trouvé l'histoire captivante et divertissante. Dès les premières pages, on rentre dans le vif du sujet et on entreprend, avec Phileas Fogg et son tout nouveau domestique Passepartout, le tour du monde.

Les nombreuses descriptions et les détails, parfois trop précisent, m'ont à peine dérangé tellement je voulais savoir la suite à chaque fin de chapitre.
Phileas Fogg est, jusqu'au bout, un personnage mystérieux car on sait très peu de choses sur lui, excepté sa richesse, son flegmatisme et sa rigueur dans tout. Passepartout et l'inspecteur Fix donnent une touche de couleur et d'émotions à cette aventure.
Étant donnés que Phileas entreprend le tour du monde en 80 jours, lui et ses compagnons ne feront que passer dans les différents pays traversés. une aventure plus géographique que touristique, avec beaucoup de noms de lieux, divers moyens de transport, mais peu d'informations sur leurs cultures. Ce qui est un peu dommage selon moi.

Certains dialogues entre les personnages font référence à la colonisation anglaise sur certains pays en valorisant les "bienfaits" sur les civilisations colonisées. Une pensée bien anglaise de l'époque.

"Le Tour du monde en 80 jours" est une découverte plaisante, faite de rebondissements, de rencontres, d'humour, d'honneur et de courage.

Whale
8
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste Littérature française

il y a plus d’un an

Le Tour du monde en 80 jours
SanFelice
6

Révolution des transports

A certains moments, on a beau être des admirateurs d'un artiste, il faut avouer que celui-ci produit parfois des œuvres d'une qualité inférieure. Oh ! attention, n'allez pas croire que ce roman est...

Lire la critique

il y a 7 ans

35 j'aime

11

Le Tour du monde en 80 jours
Pravda
7

Le tour du livre en 80 mots

Phileas c’est le mec droit dans ses bottes alors quand il te parie qu’il peut traverser le globe en 80 jours, t’as intérêt à serrer les fesses. L’est pas aidé par son metteur de pieds dans le plat...

Lire la critique

il y a 8 ans

32 j'aime

2

Le Tour du monde en 80 jours
Gwimdor
8

"Si vous pensez que l’aventure est dangereuse, je vous propose d’essayer la routine… elle est mortel

Ah Jules Verne, rien que ce nom évoque déjà l'aventure et le voyage avant même de s'être adonné aux joies de la lecture, le même genre d'élan nostalgique qui s'imprègne quand j'évoque Georges Méliès...

Lire la critique

il y a 4 ans

16 j'aime

Un dîner chez Min
Whale
8

Critique de Un dîner chez Min par Whale

Une série que je prends plaisir à lire. Le personnage de Chen est fascinant et toujours égal à lui-même, avec encore plus de contrainte et de danger pour lui. Amateur de poésie et gastronome, il...

Lire la critique

il y a 11 mois

2 j'aime

Oreiller d'herbes
Whale
7

Critique de Oreiller d'herbes par Whale

Grande amatrice de Natsume Söseki, j'ai encore une fois été agréablement surprise ! "Oreiller d'herbes" est un roman poétique nous narrant le voyage d'un peintre en quête de repos, de sérénité et...

Lire la critique

il y a plus d’un an

2 j'aime

Danny the Dog
Whale
9

Critique de Danny the Dog par Whale

Un film plein d'action et d'émotion sur la cruauté, la générosité et la sensibilité de l'Homme. J'ai beaucoup aimé la confrontation d'un homme envers le monde de la violence et celui de musique. Une...

Lire la critique

il y a plus d’un an

2 j'aime