L'hiver vient... enfin!

Avis sur Le Trône de fer : L'Intégrale, tome 4

Avatar FullLegal
Critique publiée par le

Après un tome 3 accélérant le rythme jusqu'à essouffler le lecteur, voilà un tome 4 qui ralentit. Beaucoup. Peut-être trop.

Comprenons-nous bien: il est toujours agréable de se replonger dans l'univers de Westeros que Martin a patiemment bâti. Les personnages, pour la plupart, sont toujours aussi bien travaillés et construit. Dans ce tome, Martin en propose d'ailleurs de nouveaux fort intéressants (Arianne Martell, notamment). L'intrigue politique à Port-Réal se poursuit, et les pages concernant Cersei et Jaime sont parmi les plus réussies. D'autres peinent franchement à justifier leur existence (Brienne) et l'on a vraiment l'impression que Martin ne savait plus quoi en faire, à tel point que la lecture de leur passage devient par moment fastidieuse.

Ce n'est pas tant dans le fond que ce quatrième opus pêche, mais dans la forme. Martin lui-même a reconnu que son histoire est devenue trop touffue pour être construite d'un seul tenant et a décidé de ne traiter que la moitié de son sujet. Plusieurs personnages majeurs (Tyrion, Daenerys, Bran, Jon) sont tout bonnement laissés de côté, attendant d'apparaître dans un cinquième tome, qui se déroulera chronologiquement au même moment que ce festin pour les corbeaux.

À mon avis, c'est une décision trop radicale, ou pas assez.

Trop, parce que c'est un aveu de faiblesse dans la construction de l'oeuvre que fait Martin: il a en quelque sorte perdu le contrôle de son histoire, sans assez préparer la trame globale qui permettrait de lier le tout. Sans doute un défaut du scénariste de séries qu'il a été.

Ou alors, pas assez. L'autre optique aurait été de prendre acte du fait que les histoires des personnages sont devenues - temporairement - quasi indépendantes et d'aller jusqu'au bout en ne sortant pas un quatrième tome proprement dit mais une série de courts ouvrages (~200 pages) s'attachant à un personnage ou à un endroit de Westeros.

Certes, cela aurait nécessité une préparation très minutieuse pour faire tenir le tout, mais ça n'avait à mon sens rien d'impossible; en tout cas, cela aurait évité l'effet gênant consistant à suivre un personnage sur 1200 pages alors qu'il ne se passe finalement pas grand-chose et qu'il n'apparaît que toutes les 400 pages.

C'est peut-être le plus grand défaut de ce quatrième tome: trop lent, trop décousu. On a plus l'impression d'une collection d'histoires (les Fers-Nés, les Doran, Sam, Brienne, Port-Réal, le Val) que d'un grand roman épique unique. On sent bien que tout cela va à nouveau converger et qu'une telle ré-exposition était nécessaire après le tumulte du tome précédent, il ne s'en dégage pas moins une impression de lenteur, voire de longueur.

Je m'attarde sur les défauts, mais il n'en reste pas moins que la lecture reste un plaisir et que l'oeuvre de Martin reste parmi les plus ambitieuses de la fantasy contemporaine.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 255 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de FullLegal Le Trône de fer : L'Intégrale, tome 4