Donner vie à une nature morte...

Avis sur Le Ventre de Paris

Avatar Jay Bee
Critique publiée par le

Mais également à un quartier mort depuis la destruction des Halles de Paris pour laisser place à une gare RER au début des années 1970.Nous revenons donc sous le second Empire, soit en 1858, lors des premières années d'existence des pavillons de Baltard où se côtoyais les déferlements de victuailles, que dis-je, les débordements de légumes, charcuteries, poissons, fromages, volailles... Tantôt magnifiques, tantôt horribles.Zola nous embarque une fois de plus dans ce tableau d'un Paris d'avant et met en avant la cruauté des braves et honnêtes gens, désireux de conserver leur bien-être graisseux.Les Halles sont le ventre de Paris et le microcosme grouillant autour de celles-ci représente les enzymes participant à la digestion d'une société rejetant ce qui pourrait entraver ce petit monde.
Magnifique voyage dans le temps, superbe peinture de la race humaine (hé oui, nous sommes vraiment à vomir bien souvent) bref, encore une grosse claque zolienne! Donc n'hésitez pas à dévorer "le Ventre de Paris" à défaut d'engraisser votre tour de taille, il enrichira votre esprit.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 234 fois
1 apprécie

Jay Bee a ajouté ce livre à 1 liste Le Ventre de Paris

Autres actions de Jay Bee Le Ventre de Paris