Couverture Le Vicomte de Bragelonne

Critiques de Le Vicomte de Bragelonne

Livre de (1848)

  • 1
  • 2

Orgueil et mélancolie

Dernière œuvre de la trilogie des mousquetaires, Le vicomte de Bragelonne est une conclusion parfaite d’une épopée, des plus grandioses, qui m’a été donnée de connaître à ce jour. Et c’est là une lecture qui, sans doute, me marquera profondément. Narrant avec effusion, la cour et le règne ô combien rocambolesque de Louis XIV. Un roi inconstant, capricieux, pris de désirs puérils, parfois... Lire l'avis à propos de Le Vicomte de Bragelonne

17 9
Avatar Furnos
10
Furnos ·

Le roi Lire

La semaine dernière, j’avais la grippe. Je ne raconte pas ce petit détail uniquement pour embêter ceux qui m’accusent de trop raconter ma vie en parlant des œuvres, encore que ça serait toujours une bonne raison, mais d’une part, c’est utile pour pouvoir reconstituer au besoin les cinq dernières années de mon existence à travers la lecture de mes critiques les plus bavardes et d’autre... Lire l'avis à propos de Le Vicomte de Bragelonne

92 84
Avatar Torpenn
9
Torpenn ·

Cette fois c'est fini...

La première fois que j'ai lu la saga des Trois Mousquetaires, je m'étais arrêté à Vingt ans après, un peu apeuré par l'épaisseur du Vicomte de Bragelonne, et rebuté par le titre qui m'avait amené à penser que Athos, Porthos, Aramis et D'Artagnan ne seraient plus de la partie... Succulente erreur, qui m'a permis cette semaine de dévorer Bragelonne avec le... Lire l'avis à propos de Le Vicomte de Bragelonne

8 4
Avatar Josh_Athanase
8
Josh_Athanase ·

Critique de Le Vicomte de Bragelonne par Gwen21

2 600 pages, 268 chapitres, c'est incontestable, "Le vicomte de Bragelonne", suite et fin des aventures des célèbres mousquetaires Athos, Porthos, Aramis et d'Artagnan, est un monument... d'ennui. Au risque de surprendre ou de choquer, je livre un avis mitigé de cette fastidieuse lecture, sans complaisance pour un auteur classique que je connais pourtant bien et que j'apprécie.... Lire la critique de Le Vicomte de Bragelonne

6
Avatar Gwen21
5
Gwen21 ·

Le temps des adieux

Alexandre Dumas, « Les Trois Mousquetaires » et moi, c’est un peu une histoire de "love at first sight". J’ai découvert le pavé il y a quelques années, un peu par hasard, ne m’y plongeant qu’après avoir achevé l’excellente série de bande dessinée « Les 7 vies de l’épervier » qui m’avait donné un goût marqué pour les duels sous Henri IV et Louis XIII. Immédiatement passionné, j’avais... Lire l'avis à propos de Le Vicomte de Bragelonne

6
Avatar Aramis
8
Aramis ·

Mordioux ! Revoilà les Mousquetaires !

Ou du moins ce qu’il en reste, non plus vingt ans après, mais trente cette fois. Seul d’Artagnan est toujours au service de sa Majesté, le tout jeune Louis XIV. Et encore lui donne-t-il sa démission dans le premier tome de ces aventures, pour voler au secours de Charles II, destitué du trône d’Angleterre par Cromwell et renvoyé sans argent et sans aide par le fils d’Anne d’Autriche, encore... Lire la critique de Le Vicomte de Bragelonne

1
Avatar sylvaindufeu
8
sylvaindufeu ·

Un glissement de registre qui fonctionne

Moins roman d'aventure et plus roman de cour que ses prédécesseurs, Le vicomte de Bragelonne tente un changement de registre en s'intéressant beaucoup plus aux affaires de la Cour, et notamment aux histoires de cœur de Louis XIV, qui viennent se mettre en travers du protagoniste éponyme, fils d'Athos. Le style de Dumas rend parfaitement bien dans cet univers renouvelé, où l'on est... Lire l'avis à propos de Le Vicomte de Bragelonne

Avatar JeanLoupGarou
8
JeanLoupGarou ·

Suite et fin.

Au risque de commettre un crime de lèse-majesté, je suis tenté de rédiger un avis assez critique concernant ce troisième et dernier volume de la trilogie des mousquetaires. Je me suis ennuyé – oui, le mot est lâché – et même la larme écrasée à la fin du livre ne m’en aura pas fait oublier ce sentiment. Car, oui, la trame générale est délayée à coups d’intrigues secondaires de moindre... Lire la critique de Le Vicomte de Bragelonne

1
Avatar TmbM
6
TmbM ·

Pas le même ton que Les 3 Mousquetaires et Vingts ans après

Alors que dans les Trois Mousquetaires et dans Vingts ans après on est dans le même ton de cape et d'épée et d'intrigues politiques principalement vu du point de vue des héros qui sont avant tout des hommes d'actions, dans Le Vicomte de Bragelonne on est plus dans les intrigues amourettes et de cours. Certains passages renouent avec le style précédent (Notamment tout l'arc concernant Aramys)... Lire l'avis à propos de Le Vicomte de Bragelonne

Avatar Cyol
7
Cyol ·

Bastons, intrigues politiques, punchlines de mousquetaires... Du lourd!

J'ai pris ce livre un peu par hasard, et je ne m'attendais pas du tout à y trouver les 4 mousquetaires. Sans rentrer dans les querelles: utilisait-il des nègres littéraires, etc, je dois dire que ce roman historique feuilletonesque est très bon. Bien sûr, je le recommande pour s'imprégner de l'esprit du XVII° et des grands personnages de la cour de Louis XIV, mais les personnages, leurs... Lire la critique de Le Vicomte de Bragelonne

Avatar Julien_Hels
9
Julien_Hels ·
  • 1
  • 2