Avis sur

Le Vieil Homme et la Mer par MrVladdy

Avatar MrVladdy
Critique publiée par le

J’ai beau me creuser la mémoire, avec « Le vieil homme et la mer », je crois que c’est la première fois que je lis un ouvrage récompensé du prix Nobel de littérature et/ou du prix Pulitzer. Ca, c’est pour la partie classe. Pour la partie moins classe, si j’ai eu envie de lire ce livre, c’est tout simplement parce que le personnage de Denzel Washington dans le film « Equalizer » m’a donné envie de le lire.

Peu importe mes motivations, je suis vraiment content d’avoir eu cette lecture. Si le fait que ce soit un récit sans chapitre m’a un peu embêté au début (oui, je suis chiant, en plus de lire lentement, je ressens à chaque fois le besoin de faire des pauses dans mes lectures au niveau des chapitres), j’ai vite fait abstraction de ce détail. Il faut dire aussi que ça se lit très vite donc même pour un lecteur comme moi, il n’y a pas beaucoup de pause à faire même lorsqu’on a la tendance facile à s’endormir en lisant au lit.

J’ai trouvé cette histoire très touchante, très poétique. J’ai tout de suite eu une énorme affection pour Santiago, cet homme abîmé par la vie mais qui se bat jusqu’au bout. J’ai eu de la tendresse pour son amitié avec le jeune Manolin avec qui il crée une certaine filiation. Et surtout, j’ai aimé la poésie du texte et le combat que notre vieil homme va livrer face à son marlin énorme et à la nature qui reprends toujours ses droits.

Il y a une simplicité dans cette histoire qui a su me toucher. Au fil des pages, on est aux côtés de ce vieil homme et de sa sagesse communicative. Devant cette simplicité qui paie, je ne sais pas si ça vaut un Nobel ou un Pulitzer, je ne suis pas un expert dans le domaine mais cette aventure plaisante mérite sa découverte. Ca m’a même donné envie de me mettre à la pêche mais bon là n’est pas le sujet.

En revanche, petite aparté, j’ai très vite zappé pour ma part la préface du traducteur Philippe Jaworski. C’est purement personnel mais j’ai trouvé son texte assez ennuyeux et quand j’ai vu qu’il avait une fâcheuse tendance à vouloir me raconter le livre que je n’avais pas encore lu à ce moment-là, je me suis dit qu’il fallait mieux passer à autre chose. Suivant les conseils d’une excellente amie à moi, la prochaine fois, je lirais les préfaces après ma lecture du texte d’origine, j’aurais moins de scrupules alors à faire l’impasse dessus.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 25 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de MrVladdy Le Vieil Homme et la Mer