Couverture Le coeur est un chasseur solitaire

Critiques de Le coeur est un chasseur solitaire

Livre de (1940)

  • 1
  • 2

And how can the dead be truly dead when they still live in the souls of those who are left behind?

23 ans. Rendez vous compte ! Carson McCullers a écrit ce roman, d'une grande richesse et d'une maturité incroyable, à 23 ANS. Je n'en reviens toujours pas. Cela commence avec ce titre magnifique, tiré d'un poème de Fiona Macleod. Malheureusement, le roman n'est peut-être pas à la hauteur de son titre. Je reste sur ma faim. Car ce livre est plein de mystère, plein de non dits et laisse sur un... Lire la critique de Le coeur est un chasseur solitaire

14 5
Avatar Clairette02
7
Clairette02 ·

Il était une fois un muet

qui rassembla tous les cœurs de la ville, écouta leurs peines, leurs espoirs, leurs colères, mais qui, comme personne n'écoutait les siennes, et qu'il avait perdu son seul ami, se suicida. Il était une fois un patron de bar qui commença à aimer sa femme lorsqu'elle mourut, qui commença à aimer ses ivrognes lorsqu'ils dessaoulèrent, qui commença à aimer l'adolescente lorsqu'elle se mit à le... Lire la critique de Le coeur est un chasseur solitaire

13
Avatar LioDeBerjeucue
10
LioDeBerjeucue ·

Critique de Le coeur est un chasseur solitaire par Nina in the rain

Ça faisait longtemps qu'on me parlait de Carson McCullers, tu vas voir, c'est génial, tu vas adorer, c'est superbe, c'est splendide, et bon moi comme je suis une chieuse plus on me dit du bien d'un roman moins j'ai envie de le lire. Du coup des fois je passe à côté de chefs d'œuvre pendant des années jusqu'au jour où je me décide à me bouger le derrière et à les lire. Bon, je ne vais peut-être... Lire l'avis à propos de Le coeur est un chasseur solitaire

8
Avatar Nina in the rain
8
Nina in the rain ·

Critique de Le coeur est un chasseur solitaire par Kabuto

Un beau roman d'une désespérante tristesse. Pas une once d'espoir pour tous ces personnages broyés par la misère qui n'arrivent même pas à communiquer. Leurs rêves resteront des chimères et se briseront sur une réalité crue et implacable. C'est aussi une chronique sur les années 30 et l'Amérique profondément secouée par la crise juste avant le grand choc de la Deuxième Guerre mondiale. Personne... Lire l'avis à propos de Le coeur est un chasseur solitaire

6
Avatar Kabuto
8
Kabuto ·

Critique de Le coeur est un chasseur solitaire par rhumbs

Carson McCullers raconte une année de la vie de personnages qui se croisent, se cherchent, souffrent de la pauvreté, du racisme ou de la solitude. Ils gravitent autour du Café de New-York, tenu jour et nuit par Bill Brannon, généreux envers les abimés de la vie et captivé par les individus qui évoluent devant ses yeux. L'autre point d'attraction est joué par Singer, sourd et confident des... Lire la critique de Le coeur est un chasseur solitaire

4
Avatar rhumbs
9
rhumbs ·

Critique de Le coeur est un chasseur solitaire par Florentin

On peut assimiler Le cœur est un chasseur solitaire à un roman choral : au milieu de tous les habitants de cette petite ville anonyme du Sud des États-Unis des années 30 où se situe l'action, se détachent cinq personnages Biff Brannon gère un restaurant avec sa femme, qui meurt subitement au début du livre. Après cet évènement, il continue sa vie aussi naturellement que possible,... Lire l'avis à propos de Le coeur est un chasseur solitaire

1
Avatar Florentin
7
Florentin ·

Les Etats-Unis de la Solitude

Je ne suis pas de ceux qui s'extasient sur une oeuvre au prétexte qu'elle est précoce. Oui, Carson Mc Cullers n'avait que 23 ans lorsque son roman a été publié mais en un sens ça se sent, notamment dans la tonalité qui n'est pas sans évoquer une forme de noirceur post-adolescente. La pauvreté, le racisme, la soumission - ou non - à ce que l'on considère être sa destinée, sont les thèmes... Lire la critique de Le coeur est un chasseur solitaire

Avatar Dustinette
6
Dustinette ·

Une mosaïque d'humanité

Cette myriade de personnages modestes qui assument leur nature, leurs goûts, leur personnalité, acceptent de se confronter tels qu'ils sont, avec plus ou moins de heurts et de malheurs, réchauffe le coeur. Accepter la richesse de son environnement, même quand il s'avère modeste, même en cas de coup dur, s'avère porteur d'une belle morale et d'une série d'anecdotes plus ou moins insolites non... Lire la critique de Le coeur est un chasseur solitaire

Avatar Alexandre Katenidis
9
Alexandre Katenidis ·

Critique de Le coeur est un chasseur solitaire par TmbM

Le cœur est un chasseur solitaire est un livre intelligent qui met en perspective les évènements, confronte les points de vue et donne à réfléchir. Encore une fois - ça mérite d'être répété - Carson McCullers avait vingt-deux ans en 1940 lorsqu'elle écrivit ce roman. L'article complet sur Lire l'avis à propos de Le coeur est un chasseur solitaire

Avatar TmbM
10
TmbM ·

La Ballade du Café Triste : le meilleur de Carson McCullers

Née en 1917 en Géorgie, auteur du "Sud profond", Carson McCullers écrivit son premier roman, "Le cœur est un chasseur solitaire" en 1940 à l'âge de 23 ans. Il lui valut une renommée internationale immédiate. Son deuxième roman, "Reflet dans un œil d'or", écrit en 1941 fut porté à l'écran par John Huston. La vie de Carson McCullers fut difficile de par sa santé fragile mais aussi à... Lire la critique de Le coeur est un chasseur solitaire

Avatar Benedicte Leconte
8
Benedicte Leconte ·
  • 1
  • 2