Couverture Le paysan parvenu

Critiques de Le paysan parvenu

Livre de (1734)

Lecture concours, première version avant étude.

Première interrogation : si Le Paysan parvenu n'était pas un roman inachevé, en combien de milliers de pages tiendrait-il ? Parce qu'en un sens, ouf, si en plus de 300 pages on n'assiste qu'aux prémices de l'ascension sociale de notre petit héros, qui se prénomme (ou du moins nous le fait croire) Jacob/M. de la Vallée, combien de pages aurait-il fallu pour parvenir à la fortune de Jacob et à... Lire l'avis à propos de Le paysan parvenu

12
Avatar Eggdoll
8
Eggdoll ·

Critique de Le paysan parvenu par LireLivre12

Tout n'est prétexte qu'à se moquer des bonnes mœurs de l'époque. Dans un style comique et enjoué, Marivaux raconte l'histoire d'un jeune homme sans le sou qui de par son visage juvénile et agréable s'obtient les bonnes grâces d'à peu près toutes les femmes qu'il croise ( et particulièrement celles ont dépassé la quarantaine). Chaque nouvelle scène, chaque nouveau personnage est matière à... Lire la critique de Le paysan parvenu

1
Avatar LireLivre12
8
LireLivre12 ·

L'ambivalence 2 l'extrême

Jacob, le beau garçon aimable, le jeune paysan arrivé à Paris, illustre la noblesse d'âme telle qu’elle est dépeinte dans les romans sentimentaux, mais séduit les autres et fait preuve d’une capacité d’analyse sans égale à leur égard pour en tirer profit. Les femmes succombent malgré elles à son charme prétendument irrésistible. Jacob se perd et ne sait plus lui même s'il est amoureux, flatté... Lire la critique de Le paysan parvenu

1
Avatar jerrej
9
jerrej ·