Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Couverture Les Armoires vides

Les Armoires vides

(1974)
12345678910
Quand ?
7.5
  1. 0
  2. 0
  3. 0
  4. 2
  5. 9
  6. 21
  7. 41
  8. 60
  9. 29
  10. 3
  • 165
  • 20
  • 90
  • 4

Ca suffit d'être une vicieuse, une cachottière, une fille poisseuse et lourde vis-à-vis des copines de classe, légères, libres, pures de leur existence...Fallait encore que je me mette à mépriser mes parents. Tous les péchés, tous les vices. Personne ne pense mal de son père ou de sa mère. Il n'y...

PostsLes Armoires vides

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce livre ?

Critiques : avis d'internautes (4)

Les Armoires vides
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
La vie avortée

Les Armoires Vides est le premier roman publié d'Annie Ernaux, un rejeton brûlant que l'auteure a expulsé dans sa jeunesse et qui préfigure déjà les lignes thématiques qu'elle tracera tout au long de son œuvre. Car si ce n'est pas à proprement parler un livre autobiographique, l'histoire remue des émotions et des situations qu'Annie Ernaux a vécu au plus profond de sa chaire. Autant... Lire la critique de Les Armoires vides

3
Avatar charlie_pagaille
9
charlie_pagaille ·
Découverte
Les armoires vides : un avortement de la mémoire

Le rejet de « quelque chose » de pourri, enterré dans le ventre. L’évacuation de la honte. L’élimination de la « déchéance » : l’avortement Dans son premier roman, publié en 1974, Annie Ernaux (Prix Renaudot en 1984 pour La Place) dépeint le calvaire de la jeune étudiante en lettres qu’elle était. Seule dans sa chambre de la Cité universitaire, Denise Lesur, le personnage, parle à la première...

5 1
Avatar Jumpy
8
·
Les armoires vides <3

Je ne savais pas dans quel ordre lire les livres d'Annie Ernaux, donc commençons par son premier livre. Dans les "Armoires Vides" publié en 1974, elle raconte le calvaire qu'elle subit dans sa petite chambre "froide" d'étudiante. Une éducation traditionnelle et catholique, ses parents tiennent un café-épicerie "où elle y passa toute sa vie de jeune fille" mais c'était avant.... Lire la critique de Les Armoires vides

Avatar cinchaussette
6
cinchaussette ·
Déterminisme social

Un livre dur sur la fatalité sociale, l'histoire de l'avortement d'une jeune femme issue des milieux populaires, douée pour les études, qui ne trouve sa place nulle part. Une histoire âpre où l'on peut trouver un peu de sa propre histoire. Lire la critique de Les Armoires vides

1
Avatar JackoLantern
7
JackoLantern ·
Toutes les critiques du livre Les Armoires vides (4)
Vous pourriez également aimer...