Couverture Les Belles Endormies

Critiques de Les Belles Endormies

Livre de (1961)

  • 1
  • 2

Mémoire de mes putains tristes

C'est une étrange maison. Une maison correcte, bien sûr, où les "visiteurs" sont priés de bien respecter le sommeil des jeunes femmes. Le vieil Eguchi (67 ans) y vient pour se coucher à côté d'une demoiselle endormie et nue, qu'il peut contempler et caresser à loisir. Une seule règle, très importante : ne pas réveiller la "belle endormie". Cette étrange maison est donc close, et ces demoiselles... Lire la critique de Les Belles Endormies

44 6
Avatar SanFelice
8
SanFelice ·

La conscience endormie

Kawabata, ai-je lu, est prix Nobel de littérature, en 1968. Soit, le style est brillant, touchant, précis, comme attendu. Les souvenirs, les émotions, les détails des tableaux sont poétiques et enchanteresques. Les scènes de sa vie - devrais-je dire de ses femmes - sont les plus beaux passages que décrit le personnage principal. Il y a toutefois une ombre de taille qui... Lire la critique de Les Belles Endormies

8 7
Avatar Luise Di Lida
7
Luise Di Lida ·

Critique de Les Belles Endormies par BibliOrnitho

Le vieil Egushi, soixante-sept ans, pénètre pour la première fois dans un établissement un peu particulier. Moyennant finance, on permet à de vieux messieurs (des clients de tout repos) de s’endormir aux côtés de superbes jeunes filles nues et profondément endormies (d’un sommeil artificiel obtenu à l’aide d’une drogue puissante). L’hôtesse d’accueil le prévient : quoiqu’il puisse faire, la... Lire l'avis à propos de Les Belles Endormies

10 8
Avatar BibliOrnitho
5
BibliOrnitho ·

Critique de Les Belles Endormies par amarie

Malgré un jolie écriture poetique, très imagée typique des écrivains japonnais, je n'ai pas été totalement conquise ou devrais-je plutot dire endormie parce que ce livre parle quand même d'hommes agés qui payent pour passer la nuit avec des jeunes filles, des très très jeunes filles qu'il peuvent tripoter à loisirs puisqu'elles sont totalement endormies. Je dois avouer que ce coté des choses... Lire l'avis à propos de Les Belles Endormies

8 1
Avatar amarie
5
amarie ·

Critique de Les Belles Endormies par Gwen21

Voilà le genre de roman d'où je sors avec un sentiment d'irréalité qui colle durablement à l'âme ! Roman du mystère et d'une certaine forme de fantasmagorie, "Les Belles Endormies" narre comment Eguchi, 67 ans, se rend sur les conseils d'un ami dans une maison secrète, où dans une chambre secrète est profondément endormie une jeune fille à l'identité secrète. En effet, dans cette... Lire l'avis à propos de Les Belles Endormies

3
Avatar Gwen21
6
Gwen21 ·

Et l'esprit s'éveille..

C'est à froid que l'on sait si ce que l'on a lu est plutôt bon ou mauvais. Quand on referme un livre on se dit parfois "oui c'était pas mal" et dans les jours qui suivent on se dit "pas si terrible que ça en fait" ou alors on continue d'y penser, de se questionner, d'y voir un sens et une approche à laquelle on avait pas encore réfléchit. C'est le cas pour "les belles endormies", qui aborde de... Lire la critique de Les Belles Endormies

3
Avatar Alyane
8
Alyane ·

Les Fleurs Silencencieuses

L’imagerie traditionnelle japonaise a ceci de pratique pour nous autre occidentaux que la culture nippone nous semble familière. Nous pensons alors pouvoir aisément nous immerger dans sa littérature, surs de notre savoir. Il en est pourtant des certitudes comme des floraisons automnales : elles peuvent se faner aussi promptement qu’elles sont apparues. Suivre le parcours de ces... Lire l'avis à propos de Les Belles Endormies

5 1
Avatar Jack L'Eventreur
7
Jack L'Eventreur ·

Critique de Les Belles Endormies par Iaoranamoana

Comme la plupart des critiques, je soulignerais la poésie certaine de ce court roman. Son érotisme est à la l'image des belles endormies : à la fois chaste et provocateur. Le vieil homme, donc, vient s'endormir (grâce à des somnifères) dans cette maison close 5 fois, à chaque fois avec une femme différente ce qui ne manque pas de troubler l'hôtesse des lieux. Il revient toujours comme à... Lire l'avis à propos de Les Belles Endormies

2 2
Avatar Iaoranamoana
7
Iaoranamoana ·

Critique de Les Belles Endormies par olivierclaverie5

Etrange texte dont l'érotisme dérangeant surprend dans l'oeuvre délicate de Kawabata, Les belles endormies délivre une peinture troublante de la vieillesse, de la mémoire et du désir. Une sorte de perversion douce, un peu choquante, assez attristante, se dessine sur fond de déchéance physique. Lire la critique de Les Belles Endormies

2
Avatar olivierclaverie5
10
olivierclaverie5 ·

Soleil levant, Soleil couchant, les Belles Endormies et le vieillard décrépit, couchant ensemble.

Soleil levant, Soleil couchant, les Belles Endormies et le vieillard décrépit, couchant ensemble. L'impuissance en puissance du vieillard, méditant sur sa jeunesse passée et sur les femmes de sa vie, en compagnie des femmes du sommeil, préfiguratrice de la mort. Petite mort, jouissance, bonheur indicible du vieillard. Sensualité exacerbée, sensibilité, sens de la vue... Lire la critique de Les Belles Endormies

Avatar Lutopie
9
Lutopie ·
  • 1
  • 2