Couverture Les Carnets du sous-sol

Les Carnets du sous-sol

(traduction André Markowicz)

Записки из подполья (Zapiski iz podpol'ia)

12345678910
Quand ?
8.2
  1. 4
  2. 3
  3. 6
  4. 7
  5. 35
  6. 66
  7. 237
  8. 467
  9. 365
  10. 221
  • 1.4K
  • 202
  • 1.3K
  • 39

Réfugié dans son sous-sol, le narrateur dévide un monologue où il fait le juste procès du monde moderne et de toute son hypocrisie.

Critiques : avis d'internautes (16)
Les Carnets du sous-sol
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
De profundis clamavi

Les Carnets du sous sol est un texte charnière, une charnière autour de laquelle grincent les deux pans de l'oeuvre de Dosto. Comme un dernier adieu, un larguage d'amarres : après ça, et jusqu'à l'épuisement total, l'écrivain va construire une cathédrale improbable, impensable, et sans reprendre son souffle: Crime et Chatiment, l'Idiot, Les Démons,...

105 16
Avatar Senscritchaiev
10
·
Un grand texte sur la psychologie humaine

C'est un récit un peu brouillon, retors, qui mêle parfois un peu trop de concepts ou d'idées, et qui devient par moments agaçants ; mais c'est également, du moins dans ses soixante premières pages, un texte fascinant, féroce, une étude inattendue des souterrains de la conscience occidentale : « Je reste fermement convaincu que non seulement une conscience accrue, mais que toute forme de... Lire l'avis à propos de Les Carnets du sous-sol

36
Avatar Nody
8
Nody ·
Un malaise dans la civilisation ?

Je vais essayer d’analyser le livre, plus riche qu’il n’y paraîtrait de prime abord. Dostoïevski sort du bagne en 1854, Les Carnets du sous-sol paraissent en 1864. Dix ans durant lesquels cette expérience unique, tragique autant que bienfaitrice, a eu le temps de mûrir et de se développer dans l’esprit et la conscience de l’écrivain. C’est une « sinistre confession dont... Lire la critique de Les Carnets du sous-sol

8 6
Avatar Kavarma
9
Kavarma ·
Critique de Les Carnets du sous-sol par HammerKlavier

Lucide : Le discours initial (la première partie du livre) présente la vision d'un homme a la première personne qui s'est retiré dans "son sous-sol", il rumine mais il ne geint pas. Je l'ai trouvé d'une lucidité éclatante, noire aussi, mais convaincante. Il me semble que le processus qui a acculé ce personnage au fond de son trou est l'absence du désir de vengeance. Vengeance... Lire l'avis à propos de Les Carnets du sous-sol

2
Avatar HammerKlavier
10
HammerKlavier ·
Découverte
Les débuts de l'apothéose

Ca commence comme un assez long monologue. Un homme seul, rejeté de l'espèce humaine, et qui veut nous dire pourquoi. Ou plutôt... qui veut SE dire pourquoi. Il ne compte pas publier. Il écrit pour lui seul, égoïsme toujours triomphant. Peu importe. Il avoue être un homme méchant. Mais pas tant que ça, en fait. Il se force à l'être, pour se détruire. Il délire durant de longues pages. Use d'un... Lire la critique de Les Carnets du sous-sol

16 6
Avatar Amrit
8
Amrit ·
Toutes les critiques du livre Les Carnets du sous-sol (16)